Le nEUROn est dévoilé pour la première fois

Le 19 janvier à Istres, Dassault a présenté son premier démonstrateur de drone de combat nEUROn, aux Services Officiels des différents gouvernements participant au programme.

Cette présentation est l’aboutissement de cinq années de conception, développement, fabrication, assemblage et début d’essais statiques du démonstrateur qui va bientôt effectuer des tests moteurs en vue d’un premier vol à la mi-2012.

Par la suite, une séquence complète d’essais en vol se poursuivra durant deux ans en France, en Suède et en Italie. Ces essais porteront sur les qualités de vol de la plate-forme, sur sa discrétion, sur le tir d’armement air-sol à partir d’une soute interne, ainsi que sur l’insertion d’appareils non habités dans l’espace aérien.

On aperçoit une bombe GBU-12 sortant de la soute.

Les directeurs nationaux des Armements – ou leurs représentants – des six pays participant au programme (France, Suède, Italie, Espagne, Grèce et Suisse) ont pu voir à Istres pour la première fois ce démonstrateur.

Lancé à l’initiative du ministère français de la Défense en 2003, le programme nEUROn réunit la crème de l’industrie aéronautique européenne : Saab (Suède), Alenia Aermacchi (Italie), EADS-CASA (Espagne), HAI (Grèce) et RUAG (Suisse).

Au cours d’une brève allocution, M. Charles Edelstenne a insisté sur le fait qu’il appartient maintenant aux États de définir la suite qu’ils souhaitent donner à ce programme afin d’en exploiter au mieux les acquis.

À noter que le nEUROn est apparu pour la première fois en gris alors que sa maquette était jusqu’à présent noire.

Source : Dassault Aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *