Sukhoï : le Su-35 surpasse le F-35

Selon Sukhoï, le nouveau chasseur russe Su-35 surpasse de nombreux concurrents occidentaux, dont le chasseur américain de 5e génération F-35.

La déclaration a été faite le 5 avril par l’avionneur russe qui commentait le 500e vol d’essai du Su-35 effectué la veille.

« On peut déjà affirmer que le Su-35/Su-35S offre de meilleures performances que ses concurrents et que ses équipements de bord permettent d’accomplir des missions plus variées (…). Grâce à ses caractéristiques, l’avion surpasse les chasseurs tactiques de génération 4 et 4+ de type Rafale, les chasseurs modernisés F-15, F-16, F-18, F-35 et peut faire face à l’avion F-22A », a indiqué le service de presse de Sukhoi dans un communiqué.

Fiche technique du Su-35 (cliquer pour agrandir).

Les essais en vol du chasseur Su-35 ont commencé en 2008 et doivent prendre fin en 2012. Quatre chasseurs de série participent actuellement aux essais.

Le Sukhoi Su-35 est un chasseur polyvalent modernisé et hautement manœuvrable de génération 4++. Il fait appel aux technologies de cinquième génération qui lui assurent une supériorité sur les chasseurs de classe analogue. Sa vitesse maximale atteint 1.400 km/h près du sol et 2.400 km/h en altitude.

Son plafond opérationnel est de 18.000 mètres. L’appareil est capable de détecter des cibles volantes à une distance de plus de 400 km. Son radar de bord peut détecter et surveiller plusieurs cibles à la fois à une distance de plus de 80 km.

Le F-35 américain possède un plafond opérationnel de 18.200 mètres, sa vitesse maximale est d’environ 1.900 km/h.

En juin 2010, le premier ministre Vladimir Poutine avait également déclaré que le T-50 était « plus performant » que le F-22.

Le Su-35 est-il supérieur au F-35 Lightning II ?

  • Oui (54%, 541 Votes)
  • Je ne sais pas (24%, 241 Votes)
  • Non (22%, 219 Votes)

Total des votes: 1 001

Loading ... Loading ...

Lire aussi :

81 pensées sur “Sukhoï : le Su-35 surpasse le F-35

  • 6 avril 2012 à 22 h 57 min
    Permalink

    La propagande sovitique, pardon! russe tipique! Il ont toujours fait la même chose. Avec le mig-29 par exemple, dans les 80 avec presque les même mots et on a vu les resultats: l’un des avions les plus mediocres au combat jamais contruits. Maintenant il oublient que son Su-35 est en fait en avion très modernisé du vieux Su-27 au même titre que le Super Hornet ou le Silent Eagle.
    On ne parle pas non plus de furtivité, ni pasive (F-35) ni active (Rafale)…
    Et pretender qu’il est meilleur que le Rafale ou le F-22… C’est beacoup trop! Ils rêvent…

    Répondre
    • 21 juin 2013 à 15 h 51 min
      Permalink

      Pour le Mig-29, bien de gros mots!
      Garde aux chasseurs qui aurait du l’affronter (en dog-fight). Je rappelle qu’il possedait deja un casque avec viseur integre…
      Ici on a du attendre presque 30ans depuis!
      D’ailleurs, le F-22 n’en avait pas en entrant en service et n’avait meme pas l’ AIM-9X…..
      Et en parlant de furtivité. Si on y connait rien, on en parle pas….car il y a encore bien d’autre moyens, que beaucoup de gens ignorent encore…. 😉

      ABE

      Répondre
      • 3 novembre 2016 à 12 h 03 min
        Permalink

        Le problème, c’est que le Mig-29 a fait ses preuves durant la guerre Erythrée-Ethipie, ainsi que pendant la guerre du Kosovo, où ces avions n’ont eu de cesse que de servir à faire croître les palmarès des pilotes adverses.
        Malgré les aptitudes de dogfighter du Mig-29, il semble bien que le Mig-29 n’ait clairement pas pu tirer tout son potentiel. Et n’accusez pas la « médiocrité » en somme toute relative des pilotes engagés, ce serait de la mauvaise foi.

        Le choix du viseur de casque du Mig-29 est légitime, car contrairement à un F-22, je doute que ce petit avion soit « tellement manoeuvrable » qu’il arrive à aligner un F-22 en seulement deux ou trois virages. Probablement que le pilote de Mig-29, aura besoin de tirer sur le manche pour réussir à cadrer un F-22 manoeuvrable et manoeuvrant. Donc, pour ce Mig, le viseur de casque n’est pas de trop.

        La soi-disante furtivité? Parlons plutot de surface équivalente radar. Le F-22 peut se faire pister par certains radars qui utilisent une certaine longueur d’onde. Mais évidemment, ce n’est pas aisé de le faire. Alors que le F-22 a été travaillé aérodynamiquement, et morphologiquement pour bénéficier d’une « discrétion passive », ô combien, peut-on prétendre que le Su-35, qui découle d’une recette de Flanker, puisse atteindre une Surface équivalente radar équivalente à celle d’un avion qui se veut « furtif »?

        S’il ne suffisait que de choisir de bons matériaux pour faire des avions « furtifs », tous les avions seraient furtifs à l’heure qu’il est.

        Et même,le concept d’un radar c’est d’émettre des train d’ondes, et de recevoir les ondes que l’on a émises. Si l’avion émetteur arrive à recevoir ses propres ondes, à combien plus forte raison l’avion qui se fait « traquer » ne réussirait-il pas à recevoir les ondes qu’émettent les radars adverses?

        Or, tous les avions , un tant soit peu bien conçus, ou modernisés possèdent cette capacité. Donc la « furtivité », c’est encore quelque chose de tout à fait relatif…

        De même, en ce qui s’agit de l’émission thermique de tous ces avions, inutile de préciser que tous les avions en ont une, et que le tout se joue sur le différentiel de température.

        Tout avion disposant d’un détecteur infra-rouge ou encore IRST, aurait potentiellement les moyens de détecter un avion adverse. Et il me semble bien, que le Su-35 n’a pas le monopole de cette technologie. Et il me semble aussi que les concurrents qui maîtrisent cette technologie, sont tout aussi performants que ce qui se fait en Russie.
        D’ailleurs, je crois que les Russes n’ont pas de leçon d’électronique embarqué à donner aux occidentaux, quand on s’aperçoit que la flotte de Su-27 n’a même pas été « homogénéisée » aux standards exigés par l’armée de l’air Russe. Il me semble que les Radars AESA occidentaux ont déjà fait leur preuve en opération…

        Répondre
        • 12 avril 2017 à 20 h 44 min
          Permalink

          on te parle su 35 et tu repond mig 29, faut te taire l ami

          Répondre
    • 27 août 2013 à 20 h 20 min
      Permalink

      Peut etre pas meilleur que le F 35 mais please ne parlez pas du rafale qui est un jouet pour moi et je parle en conaissance de cause car je suis pilote de chasse et je connais tres bien les avions russes .

      Répondre
      • 10 mai 2014 à 15 h 39 min
        Permalink

        je souhaite avoir plus d’info objectif sur le(s)futur(s)avion(s)de chasse(s)pour la Belgique et l’union européenne ,exemple f35.

        Répondre
      • 5 septembre 2014 à 14 h 51 min
        Permalink

        Je suis moi aussi pilote de chasse, bon en retraite il est vrai. J’ai fait ma carrière sur F8 Crusader et F4 phantom II. J’ai eu l’occasion « d’essayer » quelques machines russes. Solides, rustiques, maniables, mais une électronique souvent déplorable. Bernaoui, tu n’es pas pilote de chasse. Tu dis des bêtises. Le F35 n’est toujours pas opérationnel. Le Rafale a fait ses preuves en opérations… quand aux Su35 ???

        Répondre
      • 10 août 2015 à 10 h 50 min
        Permalink

        Il y en a qui sont vraiment prêts à tout pour justifier leurs argument… Je ne vois pas comment vous, soi-disant pilote de Rafale avez pu piloter le SU 35 qui n’est toujours pas en service. Si vous étiez vraiment pilote vous sauriez que la seule rencontre récente entre des avions d’origine russe et Française se sont déroulé en Inde où des SU 30 Indiens ont affronté les Mirage 2000-5 et Rafale français. résultat les SU 30 se sont fait totalement humiliés les Indiens l’avouant quand même à demi-mot en 2014….

        Répondre
        • 24 août 2015 à 1 h 28 min
          Permalink

          Le-geant : personne n’a prétendu avoir piloté de Su35, meme pas bernaoui qui semble pourtant un fan inconditionnel de la gamme Sukoi.

          Répondre
    • 11 juin 2016 à 12 h 26 min
      Permalink

      Bonjour a tout le monde . Je ne suis ni pilote ni expert en aeronautique mais Je penses que tout les avions ( de la même génération )se valent ; c est vrais que certains ont une electronique plus avancée que d autres , d’autres sont plus rustiques que d’autres …..Etc .
      Ces avions ne sont qu’un maillon des systèmes de défenses des pays ( en conflit ) . Il faut prendre en consideration plusieurs facteurs : 1.Entretien des avions ( les pays utilisateurs n ont pas tous les mêmes moyens ) logistique
      2. L entrainement des pilotes ( 1H d entrainement coutent plusieurs 10aine de milliers d euros a corriger si ce n est pas ça )
      3. Le nombre d’apareils engagés .
      4. Couverture awacs
      Les seuls conflits qu on a eu ces dernières decennies sont : Coalition de plusieurs dizaines de pays les plus puissant de la planete contre l Irak et presque la même coalition . Se baser sur ces deux conflits pour dire que les chasseurs occidentaux sont plus fort que les mig et Sukhoi est une erreur .

      Répondre
  • 7 avril 2012 à 13 h 42 min
    Permalink

    En tout cas ils ne parlent pas de l eurofighter ce qui peut être pourtant considéré comme une preuve de lucidité étant donné que c est une daube! =D

    Répondre
  • 16 avril 2012 à 0 h 51 min
    Permalink

    Meme si c’est un peu exagere de la part des russes, sachons que les popov sont entreint de rattrapper leurs retards dans l’avionique que l’occident leur… vendent au travers des programmes civils et l’espionnage industriel faisant le reste, idem aussie pour la chine!

    Répondre
  • 6 août 2012 à 8 h 43 min
    Permalink

    je suis en retard certes , mais pour faire court , s’il y en a un qu’il faut craindre c’est bien lui. Car effectivement il fait tout (sauf l’autonomie générale en retrait)
    mieux que tout le monde (il a surtout une allonge missile incomparable , et les missiles russes , c’est plus des trucs en bois….)

    Répondre
  • 7 août 2012 à 11 h 51 min
    Permalink

    Surpasser un avion qui n’as pas encore fini ses essais. De plus des pays se retirent du projet donc comparer un avion même pas opérationnel ne veut rien dire, si ça confirme que leur avion ne vaut pas mieux !

    Répondre
  • 25 décembre 2012 à 12 h 19 min
    Permalink

    c’est pas le tout de faire une belle carrosserie…
    Un red flag et on sera fixé.

    Répondre
  • 6 janvier 2013 à 12 h 35 min
    Permalink

    les russes n’ont rien a apprendre des techniques occidentales en avionique,ils ont toujours été en avançe.voir les 1 chasseurs bireacteurs et bien d’autrs aeronefs de combat ou gros porteurs.(la france utilise ces derniers pour rapatrier ces troupes d’afghanistan.

    Répondre
    • 3 novembre 2016 à 12 h 11 min
      Permalink

      On en reparle de la modernisation de la flotte de Su-27?

      Si les Russes n’ont pas de leçons à recevoir, ils en ont encore moins à donner.

      Répondre
  • 7 janvier 2013 à 23 h 32 min
    Permalink

    Comparer un AN 124 pour transporter une grosse charge et un chasseur….

    Répondre
  • 16 janvier 2013 à 20 h 42 min
    Permalink

    C’est vrai! Les avions russes sont nuls !
    Ah, au fait ! Quelqu’un a-t-il entendu parler des manoeuvres en Inde opposant des F 16 aux Sukhoi en combat aérien ( projectiles remplacés par des caméras).
    Sur les caméras des F 16: aucun Sukhoi.
    Sur les caméras des Sukhoi: tous les F16.
    No comment

    Répondre
    • 24 mars 2013 à 21 h 35 min
      Permalink

      Vous avez absolument raison Croce, car l’occident espionnent les industries russes et orientales. En voitures, ils sont très en retard par rapport à l’extrême orient qu’ils essaient à copier de peine et misère. Tous les savants ou scientifiques qui travaillent à ce soit disant savoir occidentaux sont tous des ethnies que ces françaméricais critiquent à fond le train.

      http://www.vigile.net/La-deconstruction-du-mythe

      si cela ne fonctionne pas, allez avec google en cherchant: LA DECONSTRUCTION DU MYTHE AMERICAIN et cli sur FRANÇAMERICAIN de Jean Philippe d’Immarigeon.Ils veulent tellement imiter les étatsuniens que l’Europe suit l’exemple de cette ville

      http://www.europe1.fr/International/Stockton-en-Californie-en-faillite-1150663/

      Répondre
  • 19 janvier 2013 à 5 h 31 min
    Permalink

    Hey les gars … et le 1ere radar AESA installé  » de série  » c’été chez qui? Ah les russes avec le phazotron sur mig 25 , exit les apg v des ricains sur f15c 🙂

    Répondre
  • 20 janvier 2013 à 13 h 13 min
    Permalink

    Malgré leur radar le F 15 est invaincu !
    C’est dire l’efficacité du radar et/ou celle du pilote !

    Répondre
    • 17 juin 2014 à 14 h 24 min
      Permalink

      FAUX !!! il faut comparer le rapport de force aussi !!! lors de la guerre en ex Yougoslavie, 200 chasseurs ( sans compté les AWACS, EA-6B PrOWLER …)dans le ciel pour 1 mig 29 serbe !!! et malgré ça celui ci a touché l’empennage d’un F-15 !!!!!

      Répondre
      • 18 juin 2014 à 18 h 16 min
        Permalink

        Le F15 n’a pas été engagé que dans cette guerre ! C’est pas parce que tu as 200 avions qu’ils sont tous dans le ciel à un moment t.

        Répondre
  • 20 janvier 2013 à 18 h 18 min
    Permalink

    Su30 MKI vs F15 C/E ? A voir …

    Répondre
  • 21 janvier 2013 à 21 h 07 min
    Permalink

    Su 30 MkI à voir au combat….

    Le F15 a fait ces preuves. Pas le Su

    Répondre
  • 9 avril 2013 à 14 h 37 min
    Permalink

    Les avions russes ne sont pas meilleurs que les notres ni moins bien, ils ont été conçus selon une philosophie différente c’est tout. Le MiG29 est imbattable en combat rapproché mais il est handicapé par ses moteurs peu fiables et son système d’arme moins performant à longue distance; Le Su-35 est l’équivalent d’un F-15-SA. Chez nous la meilleure réponse est le Rafale …

    Répondre
    • 5 septembre 2014 à 14 h 57 min
      Permalink

      Bravo, enfin un bon commentaire. (ancien sur F8 Crusader, F4 Phantom II).

      Répondre
    • 24 mars 2015 à 8 h 32 min
      Permalink

      un moteur peu fiable en combat rapproché ! , ça donne quoi comme résultat ?.

      Répondre
  • 11 avril 2013 à 10 h 04 min
    Permalink

    Le Mig 29 est agile mais c’est fait descendre par un F16 belges au canon. Et un F16 fut abattu par un mirage 2000.

    Répondre
  • 14 juillet 2013 à 14 h 42 min
    Permalink

    Sur le papier tout est possible. Il faut un combat un a un . Pas tous les avions des armés alliés. contre trois ou cinq avions malheureux puis dire qu’on était le meilleur. Au debut de la guerre en Irak Un vieux Mig 25 a descendu un F18 . Le f15 etasunidien es un copie du Mig 25 la double derive

    Répondre
  • 1 août 2013 à 12 h 34 min
    Permalink

    C’est vrai, le Rafale est le meilleur intercepteur du monde !
    A côté, les Sukhoï Su 30et les F 22 Raptor ne valent rien !
    La preuve ?
    Aucun Rafale n’a été abattu en combat aérien, face aux chars de Khadafi ou de Bachar el Assad !

    Répondre
    • 21 août 2013 à 1 h 10 min
      Permalink

      Peut être que pour ça il faudrait qu’ils parviennent a en vendre ne serait-ce qu’un seul…sans compter que aucun appareil qu’il soit français,Américain ou autre n’a été abattu durant l’opération de l’otan…

      Répondre
    • 5 septembre 2014 à 15 h 19 min
      Permalink

      Ne dites pas de bêtises, le Su30 et les F22 ne valent rien, ça ne veut rien dire. Quand au Rafale, oui c’est une vraie réussite. Sa polyvalence, la précision de ses interventions au sol en Lybie a surpris tous les experts… sauf Dassault et l’armée française bien sur. J’ai moi même effectué de nombreuses missions d’attaque au sol dans les années 60. Les objectifs atteint par le Rafale en Lybie, puis au Mali sont carrément incroyable. Pour info, j’ai l’expertise de centaines d’heures de vol , dont un grand nombre de mission sur F4E Phantom II en appuis sol. J’ai aussi affronté plusieurs des mig (21), par arrière un excellent adversaire dont les pilotes manquaient cruellement de pratique. Bref, chaque avion a ses qualités, tout dépend des besoins exprimés par la principale armée l’ayant commandé. Noté par exemple le Grippen, un intercepteur tout a fait remarquable qui correspond parfaitement aux besoins suédois.

      Répondre
  • 27 août 2013 à 11 h 26 min
    Permalink

    Je ne voit pas pourquoi on critique le f-35
    ce chasseur n’a pas atteint sa capacité opérationnelle, il est idiot de prononcer un quelconque jugement à l’heure actuelle
    (notez que le f-35 à effectué son 525° atterrissage vertical avec succès sur l’uss wasp la semaine dernière)
    concernant les chasseurs de 4° génération le f-15 (meilleur chasseur de 4° genération rapport victoires défaites) Silent Eagle est en cours de développement
    et l’advanced superhornet également.
    Notez que pour se faire mesurer un chasseur de la navy il faut un équivalemment de la marine en face on appelle donc le rafale marine,la réponse est sans appel, le superhornet gagne haut la main.

    Et le f-22, pour certain c’est un bel oiseau, pour d’autres c’est un fiasco
    avion capable d’abattre une cible sans que le pilote ne puisse physiquement la voir ce n’est pas un bon chasseur niveau dogfight, en plus des coûts de maintenance exorbitants il a été retirer de la production, tout en sachant que le programme du successeur, est lancé depuis un moment.

    reliques de la guerre froide ou pas les chasseurs furtifs seront se montrer à leur juste valeur en cas de guerre.

    Répondre
  • 22 décembre 2013 à 21 h 45 min
    Permalink

    VOUS PLAISANTEZ PAS , ? LE CHEF DE DASSAULT NOUS DIS  » le RAFALE MEILLEUR AVION AU MONDE …RESULTAT IL ARRIVE MEME PAS A EN VENDRE A L ARMEE FRANCAISE
    LE SUKHOI C EST DE LA BOMBE UN AVION TERRIBLE CA SE VOIT QUE C EST DE LA HAUTE GAMME ELANCÉ ET TOUT MEME LES F AMERICAINS NE RIVALISENT PAS JE LES AI VU AU BOURGET LES AVIONS RUSSES ILS FOND PEUR DESOLE JE SUIS PAS PRO POUTINE MAIS DANS L ARMEMENTS ILS SONT TRES FORT CA VA DE LA KALACH AU SUKHOI INTERNATIONALE

    Répondre
  • 24 décembre 2013 à 19 h 47 min
    Permalink

    Oui ce sont de très bon vendeurs, qualifier la Kalach comme une arme exceptionnelle c’est un peu abusé, pour à peine 100€ vous la retrouvez dans les quartiers difficiles français ! C’est sûr elle fait ce pourquoi elle a été conçu, tuer en collant un chargeur sur deux personnes! On fait mieux comme ratio!
    Et juste en voyant des avions dans le ciel du Bourget pour juger un avion c’est un peu navrant et exubérant !

    Répondre
    • 27 mars 2014 à 16 h 22 min
      Permalink

      Bon les avions je sait pas mais la kalash s il te faut 2 chargeurs soit t a jamais tester la bete ou tu tire comme un manche

      Répondre
      • 19 avril 2014 à 11 h 42 min
        Permalink

        L’AK-47 n’a aucune précision, c’est juste une arme fiable, et pas chère 😉

        Répondre
    • 5 septembre 2014 à 15 h 02 min
      Permalink

      Exact, je suis d’accord avec vous. Certaines personnes n’ont pas le niveau requis pour faire des commentaires sur ce forum. Ils font des affirmations catégoriques sans nuances … aucun intérêt. (ancien pilote F8, F4E, fin de carrière sur A4 Skyhawk)

      Répondre
  • 3 janvier 2014 à 20 h 20 min
    Permalink

    Ce n’est pas seulement l’avion qui compte, c’est la doctrine d’emploi, la conduite des opérations. A ma connaissance les Sukhoïs et les Mig n’ont rien abattu d’occidental depuis très longtemps (un drone peut-être)…Les Mig-29 d’Assad n’ont abattu aucun F-16 israélien lors de leurs raids en mai-juin 2013.

    Répondre
    • 5 septembre 2014 à 15 h 05 min
      Permalink

      Oui, doctrine, qualité de formations des pilotes, performance des avions etc. Ces questions sont complexes et les affirmations gratuites, d’ordre patriotique, sont sans intérêtes et fausses à coup sur.

      Répondre
    • 8 septembre 2015 à 0 h 02 min
      Permalink

      Dans le ciel de Hanoï, les avions soviétiques ont abattu un bon nombre de chasseurs et bombardiers US (au moins 50 bombardiers) !

      Répondre
    • 13 janvier 2014 à 5 h 39 min
      Permalink

      Les dérives budgétaires du F-35 ne sont pas si dramatiques pour le gouvernement américain. La Défense a toujours été un consommateur de crédits et un moyen de d’investir dans les technologies. Les retards du F-35 sont donc profitables à l’industrie américaine, et pas seulement en aéronautique.

      Répondre
      • 5 septembre 2014 à 15 h 34 min
        Permalink

        Non, elles sont vraiment dramatiques, surtout pour les nombreux partenaires embarqués sont cette folie. Je pense à certains pays soit disant européen … ancien pilote militaire, sur F8, F4E et A4E, j’ai eu l’occasion de participer a des campagnes d’essai d’avions « étrangers ». Je suis convaincu que le F35 finira par devenir le standard de l’usaf, car il n’y a pas d’autre alternative … par contre à l’exportation ça va être difficile, à moins de vendre à perte. Pour une fois les USA sont vraiment concurrencé sur le prix ! Le F35 va cout prêt de 200ME, contre moins de 60 ME pour le Rafale par exemple. Voir le choix de l’inde après plusieurs années de tests évaluation… mais bon les américains sont capables de faire jouer leur puissance économique et diplomatique … à suivre

        Répondre
  • 21 mars 2014 à 6 h 58 min
    Permalink

    Nethanyahu est allé pleurer chez Poutine pour le supplier de ne pas livrer des migs 31 à Assad y’a bien une raison à cela …S’ils etaient aussi mauvais que ça le gars ne se serait pas fatigué pour rien.

    Répondre
    • 5 septembre 2014 à 15 h 09 min
      Permalink

      Commentaire dénué de sens. Pas mauvais, pas bon, ça veut dire quoi ? Vous êtes un expert en aéro militaire vous ? Pour ma part j’ai piloté une vingtaine de type de chasseurs différents, américains, français et russes. Je garde un excellent souvenir de la manœuvrabilité des avions russes, mais je n’aurai pas voulu combattre au vietnam sur un autre avion que le F4E.

      Répondre
      • 8 septembre 2014 à 20 h 24 min
        Permalink

        en tout cas au plus je lit tes commentaire et au plus je doute que tu sois un expert en aéronautique militaire… juste un fabulateur qui se prend pour un pilote de chasse…

        Répondre
        • 9 septembre 2014 à 14 h 41 min
          Permalink

          ce monsieur est connu, il a été dans l’us navy. Il vit à Washington DC.

          Répondre
          • 9 septembre 2014 à 15 h 04 min
            Permalink

            oui, c’est exact, j’ai été dans l’us navy pendant 20 années. Au passage, dsl pour mon mauvais français. j’ai été affecté à l’air force pendant 2 ans. Je testais des avions étrangers. Tous les pilotes de cette unité venaient de toutes les unités possibles … navy,
            marines etc. Nous étions chargé de rédiger un comparatif des avions étrangers par rapport aux avions que nous pilotions en unité. Cette affectation fût passionnante ! Mon meilleur souvenir, un vol stratosphérique sur SR71 en poste arrière avec un pilote de l’air force.
            Cet avion est exposé au Steven Hazy center prêt de Washington DC.

        • 9 septembre 2014 à 15 h 16 min
          Permalink

          Ce monsieur est connu. C’est un ancien de l’us navy. Il vit a Washingtopn DC.
          Il a été conseiller pour des revues aéronautique et maquettiste de renom après
          sa retraite militaire. Il a aussi participer à l’élaboration de kit pour la marque
          Hasegawa. Notemment une version du phantom II au 1/48ème. Respect !

          Répondre
          • 9 septembre 2014 à 15 h 38 min
            Permalink

            je fais référence à monsieur Kovacs. Il a servi au Vietnam où il fût abattu en 1968.
            Après 6 mois dans la jungle, il parvint à rejoindre le Laos puis une base américaine…
            Il a fini sa carrière comme instructeur à Top Gun sur A4 Skyhawk.

      • 12 juin 2015 à 23 h 09 min
        Permalink

        En f4E… Un f16 aurait ete bien plus approprié pour le combat rapproché tournoyant. Le F4 parfait en bombardier mais trop grand, gros et lourd, non ??

        Répondre
  • 24 août 2014 à 18 h 57 min
    Permalink

    bonjour
    au point de vue technologie.les russes sont tres performants..le nouveau avion de combat su 35..est un nouveau model tres perfectionné..et une chose au point de vue kalaschnikov..le ak12 est nouveau model..ilest plus perfectionné que le ak 47

    Répondre
  • 24 août 2014 à 19 h 05 min
    Permalink

    la technologie avance..même la chine est devenue une grande puissance au point de vue technologie..la chine ne parle pas beaucoup, mais elle travaille en silence , c’est ce qui fait sa force..
    napoléon bonaparte avait bien dit:laissez la chine dormir, le jour ou elle s’éveillerat le monde entier tremblera

    Répondre
  • 9 septembre 2014 à 15 h 15 min
    Permalink

    Ce monsieur est connu. C’est un ancien de l’us navy. Il vit a Washingtopn DC.
    Il a été conseiller pour des revues aéronautique et maquettiste de renom après
    sa retraite militaire. Il a aussi participer à l’élaboration de kit pour la marque
    Hasegawa. Notemment une version du phantom II au 1/48ème. Respect !

    Répondre
    • 10 septembre 2014 à 2 h 59 min
      Permalink

      Cher Mr Sommers,
      Après vérification, vos messages et ceux de Kovacs sont envoyés depuis la même IP en France (et non à Washington DC).
      Nous apprécions la participation de nos lecteurs, mais à condition qu’elle soit honnête et constructive.

      Répondre
      • 10 septembre 2014 à 9 h 45 min
        Permalink

        Je suis juste un passionné je ne me considère pas comme un expert en aéronautique mais pas besoin de l’être pour se rendre compte que ses dires sortes directement de sont imaginations…

        Répondre
      • 10 septembre 2014 à 16 h 31 min
        Permalink

        Mr Sommers est un ami chez qui je suis en visite depuis 1 mois. J’ai bien été pilote dans l’us navy pendant 20 ans. Max porte des accusations non fondés en s’affirmant « passionné ». Dans ce cas il devrait faire des remarques sur les personnes qui critiquent des avions par affirmation ou juste par nationalité ! Il suffit de lire les commentaires ci-dessous contre le Rafale, le F35 etc Aucune preuve concrète. Bref, je souhaites souligner la non pertinence de ces propos et ma longue expérience. Je suis moi même un passionné. Je n’ai plus piloté depuis ma fin de carrière. Par contre je continue à entretenir des relations avec des pilotes de combat et civile. Parmi lesquels, nombreux sont ceux à être impressionné par le Rafale, là je parle de compatriote de l’usaf. Cordialement.

        Répondre
        • 12 septembre 2014 à 3 h 54 min
          Permalink

          Si Mr Sommers héberge aussi Buzz Aldrin chez lui passez le bonjour j’étais en colonie avec lui 🙂

          Répondre
  • 26 septembre 2014 à 12 h 29 min
    Permalink

    Bonjour à tous.
    Je me permets de mettre mon grain de sel.

    Je pense que comparer un avion est très difficile sans combat de » masse ». Un mission internationale contre un seul et unique pays n est pas révélatrice.

    La Serbie, l Irak, la Libye n étaient pas des théâtres d’action de guerre symétrique.
    On ne peut pour moi, décider de la valeur d un avion que lors d un encart massif contre une aviation ennemie d égale valeur en entraînement de personnel et de nombre d avion et de support engagés.

    Comparé les chèvres irakienne sur MIG désuets et sans soutien face à l Armada international de l opération tempete du désert et un peu simpliste .

    C est comme si on disait que le f14 ne vaut rien car les iraniens en ont perdu quelques uns

    Dire que le pauvre MIG 29 serbe ne vaut pas un f16, qu un mirage a lui même gagné contre ce meme f16 ne signifie pas grand chose

    Il faudrait juger sur une « grande » guerre, usa vs Russie ou Chine . Ce que je ne souhaite évidement pas. Mais ce serait pour moi la seule façon de jauger une arme aérienne.
    Le reste, n est, qu a mon humble avis, conjoncture stérile et lecture facile d un cahier de charge forcément evasif d un fabriquant d avion national.

    Pour finir. Quand une arme, avion ou autre doit remplacer 5 à 6 anciens modèles elle ne peut pour moi être aussi efficace que ces modèles.
    Le rafale, pour le jaguar et le mirage, le f35 pour le f18, f16, harrier ll ect.

    Sans parler de soutien aérien et de logistique il faut toujours au début de se siècles une aviation composée d un intercepteur/interdicteur, d un avion de chasse léger et d un avion de chasse lourd/bombardier.
    Le tout en un est juste pour Dash ou Dreft et les énarques de la cour des comptes.

    Si je ne me trompe seul USAF et la VPO/VVS ( composantes russes aeriennes en sont équipées

    Bien à vous

    Répondre
    • 11 juin 2016 à 19 h 19 min
      Permalink

      Pour le moment c’est le commentaire le plus objectif . USA vs Russie ou chine , Pakistan VS Inde ou Algérie VS Maroc , Iran VS Arabie Saoudite . chine vs taiwan .
      Le choix des pays de s’équiper de tel ou tel chasseur est dabord un choix politique .

      Répondre
    • 3 novembre 2016 à 12 h 26 min
      Permalink

      En ce qui s’agit du Rafale, il est un fait que son cahier des charges était toujours plus complet, que celui des avions spécialisés, qui ont été ré-orienté vers l’Air-Sol. Par chance, des avions comme le F-15 ou les Su-27 ont eu la chance d’être de bonnes plate-formes de tir, pour des munitions air-sol.

      Mais leur cahier des charges n’avait pas pris en compte, qu’un jour, ils deviendraient des avions polyvalents. C’est donc que par le bon vouloir du destin, le Su-35 a eu la chance d’avoir de bonnes disposition pour devenir un chasseur polyvalent. Mais si la capacité d’emport est appréciable, il y a toute l’optronique, et l’ergonomie du pilote qui doit suivre. C’est à dire? Pouvoir être un chasseur, puis un bombardier durant le même vol, dès lors que la configuration de l’avion en opération le permet.

      Or, il semble que le Rafale a au moins le mérite, d’être aussi performant que certains appareils spécialisés, et ce, sur leur propre domaine!

      Je me permets donc, de citer le rapport Suisse, au sujet de l’acquisition du nouveau chasseur Suisse. Les concurrents étant le Rafale, l’Eurofighter, et le Gripen.

      Et bien évidemment, lors de la conception, il faut que les exigences de polyvalences soient homogènes. Les appareils que remplace le Rafale restaient avant tout des avion de chasse. C’est donc que leurs caractéristiques étaient plus ou moins homogènes. Bien que certains appareils étaient « navals ».

      Répondre
  • 23 novembre 2014 à 15 h 23 min
    Permalink

    Pour être performant il faut avoir une industrie des roulements à billes fiable sinon gare aux moteurs et la les russes sont cata et je sais ce que je dis

    Répondre
    • 16 décembre 2014 à 18 h 52 min
      Permalink

      Tout à fait, Un bon vieux roulement à billes, y’a rien de mieux !
      Sachez toutefois que les russes ont remplacé les roulements à billes !
      Ils sont très malins, leur matériel est très robuste car ils n’utilisent plus de
      roulements. Toute leur mécanique est basée sur des champs électromagnétiques et
      des « roulements » supra-conducteur. Ce procédé est top secret, je sais ce que je dis.

      L’OTAN cherche à comprendre comment les russes sont parvenus à se passer de roulements
      à billes… les pistes électromag et supra-conducteurs sont les plus sérieuses à ce jour.
      je sais ce que je dis et je ne dirais pas tout !

      Répondre
  • 16 décembre 2014 à 18 h 58 min
    Permalink

    De nos jours, certaines applications comme le stockage d’énergie inertielle demandent
    une réduction significative des pertes mécaniques. Les paliers se trouvant souvent sous
    la forme de roulement à billes sont alors remplacés par des paliers dits  » sans contact « .
    Le principe des paliers supraconducteurs est de faire léviter une pièce tournante entourée
    d’aimants sur des pastilles supraconductrices refroidies à l’azote liquide.
    Les supraconducteurs à Haute Température Critique possèdent un état appelé « état mixte »
    avec apparition de vortex. Ces vortex ont la particularité de piéger les lignes de champ
    par l’intermédiaire de supra-courants. Grâce à cette caractéristique, la lévitation d’un aimant
    sur une pastille supraconductrice possède une stabilité intrinsèque.
    Les russes ont mis en pratique ce phénomène en réalisant un moteur de démonstration pouvant
    être transportable. Son alimentation et son dimensionnement ont été réalisés pour pouvoir
    fonctionner à partir d’une prise monophasée.
    Le moteur de type asynchrone est commandé en vitesse par une commande MLI à flux constant.

    il semble que ce dispositif ne soit plus seulement en étude et bien mis en oeuvre sur les chasseurs
    les plus récents. il n’y aurait plus le moindre roulement à contact !

    Répondre
  • 28 janvier 2015 à 15 h 23 min
    Permalink

    Sa craint ce genre d’article.
    Sa me rappel les concours pour savoir qui urine le plus loin.

    Ho les mecs, ce n’est pas seulement l’avion qui doit être performant mais l’ensemble des services nécessaires (maintenance, approvisionnement en pièce détachée, entrainement des pilotes, tactique d’engagement, tactique d’utilisation, nombre d’avions à pouvoir faire voler, armement disponible, etc ….)

    Bref pour résumer, mettez le plus beau des joujous dans des mains de n’importe quel pilote sans entrainement ni expérience, commandé par généraux inaptes et sans tactique ; Vous verrez que si son adversaire est mieux entrainé, mieux commandé et malgré du matos inférieur, celui-ci gagnera.

    Et en conclusion, actuellement les pays ayant possédant une aviation puissante ont sérieusement tendance a attaquer des pays sans défense aérienne crédible.
    Je me permettrais de juger la performance du F35 ou du Su30mki lorsque l’Amérique décidera de foutre une raclée au Venezuela aidé par de nombreux conseillé tactique et stratégique Russe et avec un large stock de pièces détachée de réserve.

    La Yougoslavie, la Syrie et la Lybie n’ont jamais dépassé les années 90 dans le domaine de l’aviation !

    Répondre
  • 5 mars 2015 à 8 h 45 min
    Permalink

    Quand c’est Russe, il y a 99,9999999% de chance que ça soit le meilleur.

    Savez-vous que les américains n’arrivent plus à ravitailler la station internationale ISS avec leurs engins ?

    Seuls les vaisseaux russes arrivent encore à sauver l’honneur de notre Terre en cette matière.

    Que cela signifie ?

    Répondre
  • 25 mars 2015 à 18 h 29 min
    Permalink

    Dr DIASOLUKA,
    Ancien pilote de l’armée de l’air dans les années 60, j’ai démissionné pour intégrer la Heyl Ha’Avir
    au moment de la guerre du Yom Kippur en 1973. En France je volais sur mirage IIIE, puis sur mirage IIICJ
    en Israel. J’étais alors en fin de carrière et voulais mettre mes compétences au service de ce pays.
    Pendant quelques mois j’ai eu l’occasion d’affronter des MIGs, des MIG 21 essentiellement.
    Le mirage était nettement plus maniable et nous disposions déjà à l’époque d’un radar qui nous donnait
    une avance non négligeable. Après cela, j’ai rejoint le civile et j’ai travaillé dans l’industrie aéronautique.
    Mon travail a consisté à analyser les qualités et les défauts des avions soviétiques par rapport aux avions de
    combats utilisés par la Heyl Ha’Avir. Tout ça pour vous dire, bien respectueusement en votre qualité de docteur,
    votre affirmation « Quand c’est Russe, il y a 99,9999999% de chance que ça soit le meilleur » n’a vraiment de signification.
    La réalité étant que chaque avions a des qualités et des défauts liés au cahier des charges lui ayant donné naissance.
    Ensuite, si cette avion est employé dans un contexte quelque peu différent, on aura tendance à souligner ses défauts.
    Je pourrais donner quelques exemples congrets sur ce forum par la suite.
    Cordialement.

    Répondre
    • 26 mars 2015 à 14 h 17 min
      Permalink

      Votre deuxième prénom ne serait pas « kovacs »!!!??? lol

      Répondre
      • 27 mars 2015 à 13 h 11 min
        Permalink

        Exact, mes histoires inventées sont basées sur mes lectures, d’histoires bien réelles elles !
        Ceci pour souligner l’absurdité du jugement catégorique sur tel ou tel appareil.
        Les USA, la Russie, la France, la Suède font d’excellents avions de combats.
        La comparaison entre chacun d’eux me parait impossible pour les lecteurs lambda que nous sommes. Tout jugement sur du matériel actuel est fortuit, on peut au mieux se contenter d’analyser
        les avions passés car les données les concernant sont accessibles dans les revues et livres d’histoire car devenues obsolètes depuis longtemps.

        Répondre
    • 20 avril 2015 à 15 h 18 min
      Permalink

      Bonjour M. perrichon,

      Très heureux de faire votre connaissance.

      J’aime bien l’aéronautique et l’aérospacial, ainsi que les pilotes. J’aspirais même fortement dans mon jeune âge à faire l’un d’eux, particulièrement l’aérospacial, qui malheureusement n’était pas disponible.

      Ainsi ma grande joie de m’entretenir avec vous !

      Vous avez 100 % et même peut-être 100.001 % raison dans tout ce que vous avez déclaré.

      Mon attitude n’était qu’une réaction à la façon des Occidentaux de discréditer systématiquement tout ce qui est russe.

      Imaginez :

      1. Quand les Japonais ont inventé le téléfax, les Français ont essayé de tout faire pour désintéresser les gens à cette invention. Aujourd’hui, les mêmes Français sont les plus grands bénéficiaires/utilisateurs de cette invention !

      2. Quand un avion russe crashe, la seule explication officielle pour la France c’est « un défaut de fabrication » et « technologie dépassée ». Quand un avion américain crashe, les Français ne donnent en général aucune explication. Mais quand un avion européen (Airbus) crashe, la seule explication c’est une erreur humaine [de pilotage]. Or ERREUR HUMAINE devrait normalement aussi englober les ERREURS DE FABRICATION !].

      3. Quand les porteurs spaciaux américains vers ISIS sont cloués au sol, ce n’est pas scandaleux. Si c’était les Russes qui devaient avoir ce retard technologique, ça allait faire beaucoup de bruit et faire couler beaucoup d’encre au point que la production d’encre serait même devenu insuffisante (un peu d’humour c’est bon pour l’humeur).

      Et en fin de comppte, nous les Africains nous commençons à avoir une aversion vis-à-vis de l’Occident et préférons nous liguer avec la Russie parce que L’OCCIDENT EST À LA BASE ET MÊME L’AUTEUR DE TOUTES (SORTES DE) LES MISÈRES DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS.

      Je suis naturellement très intéressé de lire les exemples concrets, soit sur ce forum soit en m’écrivant en privé.

      Mais à propos, en tant qu’ancien pilote, auriez-vous quelques souvenirs à nous révéler sur une quelconque rencontre avec des OVNIs inexpliqués ou des Extra-terrestres (RR1 à RR4) ? Ou bien alors votre simple avis ou considération sur cette rocambolesque affaire !

      Quelque chose à nous dire sur votre expérience sur le triangle de Bermude ?

      Et enfin, après avoir bombardé des humains [souvent les victimes sont des innocents], y a-t-il des cauchemars qui hantent après ?

      La seule chose exotique que les Français ont inventé à juste titre c’est le terme chinoiserie qui dit vraiment ce que ça dit !

      Bien de bonnes choses à vous.

      Répondre
      • 21 avril 2015 à 21 h 06 min
        Permalink

        J’aimerais savoir ce que votre pays a inventé que l’on puisse comparé avec la France!; nous, on a surement la critique facile mais on a un passif technologique qui nous le permet contrairement a vous.
        je vous invite a faire votre French-bashing sur un forum approprié , vous êtes hors sujet ici , a moins que vous ayez des informations sur le F.35 ou le SU 35 !

        Répondre
        • 4 mai 2015 à 17 h 13 min
          Permalink

          Bon, OK.

          Passons aux choses sérieuses.

          Pourriez-vous avoir l’amabilité de nous parler un peu de votre vie en rapport avec des OVNIs ?

          En avez-vous rencontré durant vos vols, avez-vous eu des contacts de troisième ou quatrième type ?

          Que pensez-vous de toute cette histoire ?

          Pensez-vous que ce soit vraiment des ETs ou est-ce que les OVNIs sont de provenance humaine ?

          patatipatata…

          Au plaisir de vous lire, et dans l’entretemps, bien de bonnes choses pour vous.

          Répondre
  • 27 mars 2015 à 12 h 58 min
    Permalink

    Premier exemple : Lockheed Lightning P38.
    A. Galland disait que les américains avaient fait la même erreur avec le P38 qu’eux avec le ME110.
    En réalité, le P38 était, comme avion de chasse, nettement supérieur au ME110. Par contre, sur le théatre
    européen, il s’est avéré trop peu maniable face aux ME109 et FW190. En outre, comme avion d’appui
    au sol, il présentait les mêmes défauts que tous les avions à moteurs refroidis par liquide : l’extrême fragilité
    du circuit de refroidissement aux tirs « légers ». Par contre, sur le théatre du Pacifique, le P38 y était très bien
    adapté. Dabord, le fait d’avoir 2 moteurs était un atout pour les longues missions sur l’océan. En cas de panne d’un
    seul moteur, il pouvait regagner une base alliée. D’autre part, ses performances lui permettaient de rivaliser avec
    les chasseurs japonais. Certes, il n’était pas plus maniable que les chasseurs japonais, mais ses performances en termes
    de vitesse lui permettait souvent d’échapper à un adversaire bien placé. Pour info, rappelons que le top scorer US, Richard Bong,
    volait sur P38. Tout cela pour souligner que pour juger un avion de combat on ne peut pas dire qu’il est mauvais parce que
    Américain ou bien Russe etc il faut procéder à une étude détaillé de l’emploi passé de l’avion.

    Répondre
  • 14 avril 2015 à 13 h 45 min
    Permalink

    Le su35 surpasse untel, le rafale surpasse untel, le f35 suprasse untel etc, comme tous les commentaires le suggèrent, cela ne veut rien dire.

    La guerre à changée, finie la bataille de l’atlantique et autre sabre vs mig-15 en corée.
    Aujourd’hui c’est principalement de l’appui au sol et frappe stratégique.

    Engager des chasseurs à plusieurs millions (sans les coûts opérationnels) face à des “brigades” sans réel commmandement, armées d’AK, RPG, EEI, et de toyota invicible, donc extremement mobile, asynchrone, avec une main d’oeuvre quasi inépuisable, et enfin bon marché ?

    L’aviation est fébrile face aux conflits d’ajourd’hui, elle permet de ralentir l’ennemi, au mieux de le faire reculer, mais en aucun cas de l’annihiler, même contre des ennemies style rambo car leurs but à eux, c’est de tenir idéologiquement, coûte que côute.

    La lutte pour savoir qui à/est le meilleur avion c’est juste du marketing et pour se dire “mon armée est parée”.
    La guerre revient à ce qu’elle était autrefois, du combat au sol, rapproché, gagnée cm par cm.

    Afghanistan, Irak, Syrie, Palestine, Lybie, Vietnam, Yemen sont là pour nous le rappeler.
    Quand à une éventuelle guerre sino-us ou russo-ue/us, pour là vraiment, voir le potentiel aérien,
    des dits pays, faut pas réver, personne n’en veut, ni russie, ni ue, ni us, ni chine, trop à perdre,
    et fallait le faire durant la guerre froide.

    Répondre
  • 15 avril 2015 à 20 h 32 min
    Permalink

    Les très nombreuses victimes des nombreux raids aériens en Syrie Irak Lybie et autres pays que j’oublie ne seraient peut-être pas forcement d’accord avec votre avis , mais comme elles mortes pour la plupart , elles ne pourront pas savoir qu’elles ont été victimes de marketing !

    Répondre
  • 4 mai 2015 à 22 h 13 min
    Permalink

    « Sukhoï déclare que »
    Je me suis arrêté là. Non mais sérieux c’est du commerce ils vont pas dire que leur avion c’est de la merde aha.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *