Crash d’un F/A-18 en Virgine : aucune victime

Le 6 avril, un F/A-18D de la Marine américaine s’est écrasé peu après son décollage à 12h05 sur un immeuble résidentiel de Virginia Beach, en Virginie (source: US Navy).

Neuf personnes, dont deux pilotes et un pompier, ont été légèrement blessées. Cinq d’entre elles ont été brièvement hospitalisées, essentiellement pour des intoxications à la fumée, selon l’hôpital Sentara de Virginia Beach. Cinq immeubles ont été endommagés, dont l’un sérieusement. Selon des témoins, ces résidences étaient occupées principalement par des personnes âgées.

Les ruines des bâtiments détruits.

Les deux pilotes de l’avion ont réussi à s’éjecter de l’appareil peu avant l’impact. L’un d’entre eux a été sauvé des flammes par des riverains.

« Je l’ai vu au sol, alors que son parachute était accroché à l’immeuble. Il était blessé au visage », a expliqué un témoin. « Il était en état de choc et toujours sanglé à son siège ».

Une fois hors de danger, le pilote se serait exclamé : « Je suis vraiment désolé de m’être écrasé sur votre immeuble ».

Les pilotes ont ensuite été transportés à l’hôpital pour des blessures sans gravité. Aucune victime au sol n’était à déplorer, mais les secours se voulaient prudents.

« Nous allons partir du principe que des personnes ont disparu, et mettre en oeuvre des recherches détaillées » dans le quartier, a expliqué le chef des pompiers à CNN.

Un F/A-18D de l'US Navy.

Plusieurs heures après l’accident, des personnes manquaient ainsi encore à l’appel, sans qu’elles soient pour autant portées disparues, selon les autorités. En début de soirée, le gouverneur de Virginie Bob McDonnell a confié sur CNN être « prudemment optimiste » sur l’absence de perte en vie humaine et dit espérer pouvoir bientôt confirmer ce « miracle du Vendredi Saint ».

Au décollage, un F/A-18 emporte en général près de cinq tonnes de carburant. L’appareil accidenté était « nouveau », a indiqué l’US Navy sans donner plus de précision.

L’avion appartenait à l’escadron 106 de la base d’Oceana, un immense complexe de la Marine américaine où près de 15.000 personnes travaillent.

Le chasseur-bombardier F/A-18D est la version biplace du F/A-18C qui est l’avion de combat embarqué de l’US Navy. Il est en service depuis le milieu des années 1980 et construit à environ 2.000 exemplaires. Il a été vendu à de nombreux clients à l’étranger. C’est le troisième accident impliquant ce type d’appareils depuis le début de l’année, selon la chaîne ABC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *