Le Tejas LCA version marine fait son premier vol

Le 27 avril, l’Inde a procédé à un vol d’essai de la version navale de son avion de combat léger Tejas LCA dans un centre technologique sous un ciel partiellement nuageux.

« Avec le succès du vol inaugural de la variante navale du Tejas LCA (Light Combat Aircraft), l’Inde intègre le club d’élite des pays capables de concevoir, développer, fabriquer et tester une plateforme aérienne de quatrième génération de type STOBAR*, » a déclaré VK Saraswat, conseiller scientifique au Ministère de la Défense.

Le vol d’essai a duré 20 minutes. L’avion prototype biplace (baptisé NP-1) était piloté par le Commodore TA Maolankar, pilote d’essai de l’Indian Air Force (IAF), et co-piloté par le commandant d’escadre Maltesh Prabhu.

Premier vol du NP-1 le 27 avril 2012.

« Nous avons suivi la trajectoire de vol désigné jusqu’à 30 miles nautiques depuis la base à une vitesse de pointe de 450 km au décollage et nous avons atteint une altitude d’environ 10.000 pieds, puis nous avons effectué un atterrissage en douceur, « a déclaré M. Maolankar après le vol d’essai.

Cette variante navale du Tejas LCA est destinée à remplacer la flotte vieillissante d’avions britanniques Sea Harrier et à compléter la flotte de MiG-29K embarqués sur porte-avions.

Conçu et développé par l’Agence de développement aéronautique (ADA) de l’Organisation étatique de la Défense Recherche et Développement (DRDO) et construit par Hindustan Aeronautics Ltd (HAL), le prototype Tejas LCA biplace est équipé d’un moteur General Electric (F404-GE IN20), que le motoriste Kaveri construit localement au Centre de recherches de turbines à gaz (GTRE).

Bien que la variante navale ait été validée en 2003 avec un budget initial de 420 millions de dollars (1900 crore) pour sa conception et ses coûts de développement, le vol d’essai inaugural a été retardé d’environ cinq ans en raison de divers facteurs.

« Nous avons un besoin urgent d’un aéronef pour les porte-avions dans le cadre de notre programme de modernisation. Nous espérions que le premier vol aurait lieu en 2007, mais il a été retardé de cinq ans. Tous les efforts devront être faits pour que les premiers Tejas LCA de la marine soient opérationnels en 2014-15, » a commenté le vice-amiral Soni Satish.

La marine indienne s’est fixé l’objectif ambitieux d’intégrer environ 40 avions de combat légers pour sa flotte de porte-avions, y compris le très attendu porte-avions Gorshkov de fabrication soviétique qui a été rebaptisé sous le nom de Vikramaditya.

* La classe de porte-avions STOBAR (Short Take-off But Arrested Recovery) assure un décollage court avec le départ de l’aéronef presque directement vers le ciel et l’atterrissage par appontage sur d’autres ponts que le pont central. Le système STOBAR est d’autant plus adapté à des avions de combat légers comme le Tejas qu’il ne peut supporter des appareils trop lourds comme le Su-33.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *