Israël peut-il bombarder l’Iran ?

Dans l’émission Les dessous des cartes diffusée sur Arte, Jean-Christophe Victor se penche sur les hypothèses d’attaques militaires par les forces aériennes israéliennes sur les installations nucléaires iraniennes.

L’idée d’une attaque préventive sur l’Iran pour éliminer ses installations nucléaires est sérieusement envisagée par l’armée israélienne. Mais comment ? Dans cette émission, Jean-Christophe Victor présente les différents scénarii d’attaque aériennes sur l’Iran. Le plan de vol le plus probable serait un survol de la Jordanie, de la Turquie (allié de l’OTAN) et du nord de l’Irak. Mais c’est le trajet le plus long et donc le plus repérable. L’opération nécessiterait en outre plusieurs types d’avions de l’Israeli Air Force* comme des chasseurs-bombardiers F-15, voire des F-35 furtif américains (en cours d’acquisition), et des appareils de brouillage électronique pour tromper les radars et la DCA.

Les sites nucléaires en Iran (cliquez pour zoomer).

L’autre problème concerne les munitions utilisées. Car la plupart des installations iraniennes sont profondément enfouies sous le sol jusqu’à 60 mètres avec des murs de béton de plusieurs mètres. Les bombardiers israéliens devront donc utiliser des bombes « anti-bunker » fournies par les Américains comme la GBU-57 MOP. L’attaque devra également éviter les avions d’interception iraniens (certes un peu anciens) ainsi que son système de défense anti-missile que la Russie pourrait lui fournir comme les S-300. Les risques de pertes matérielles et humaines ne sont d’ailleurs pas négligeables.

Du coup, Israël étudie l’hypothèse d’une attaque par missiles. Mais là aussi l’opération n’est pas simple car la précision d’un missile à cette distance pour atteindre une cible de quelques mètres est une prouesse.

Reste la question de l’efficacité et des conséquences d’une telle attaque. Israël peut-il réellement détruire toutes les installations iraniennes disséminées dans tout le pays ? En faisant exploser une centrale d’enrichissement d’uranium Israël provoquerait une riposte de l’Iran mais aussi la mort de centaines de milliers de personnes suite à la contamination radioactive.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Israël est confronté à un dilemme : soit laisser l’Iran devenir la deuxième puissance nucléaire de la région, soit empêcher l’Iran d’obtenir la bombe au prix d’une guerre sanglante, et peut-être mondiale…

* L’IAF fait actuellement voler 27 F-15I « Raam » Strike Eagles et 102 F-16I « Soufa » dans sa force de haut de gamme. A cela s’ajoute 72 F-15 AD et 224 F-16 modèles AD qui forment l’épine dorsale de sa force, faisant d’Israël le deuxième plus grand opérateur de F-16 au monde.

Lire aussi :

8 pensées sur “Israël peut-il bombarder l’Iran ?

  • 12 juin 2012 à 21 h 00 min
    Permalink

    Bonjour, vous laissez penser que les Américain auraient fourni à Israël des GBU-57, or il s’agit de GBU-28.
    De plus, la GBU-57 leur serait inutile, puisqu’elle est trop lourde pour être emportée par un chasseur-bombardier.
    Cordialement

    • 13 juin 2012 à 3 h 39 min
      Permalink

      Disons plutôt que les Américains pourraient mettre des GBU-57 à la disposition des Israéliens (avec leur plateforme aérienne), car les GBU-28 ne sont pas assez puissantes pour percer des bunker trop profonds (80 mètres). Mais cela impliquerait une aide directe des Etats-Unis et donc une escalade du conflit.

    • 10 août 2012 à 16 h 26 min
      Permalink

      Les commentaires de certains me laissent pantois : tout le monde s’accorde à dire que non seulement les israéliens ne pourront jamais détruire l’infrastructure iranienne mais permettra à l’Iran d’accélérer son programme nucléaire militaire…Par ailleurs Israël peut commencer la guerre, je doute qu’elle l’a finisse ce serait trop simple….du genre bon je vous ai bombardé, j’ai fait des dizaines de milliers de victimes des radiations, mais là pouce on arrête ! en parlant d’arrêter certains devraient arrêter de porter aux nues cet Etat félon de l’ONU porté à bout de bras par l’Occident…Marre de voir toujours le méchant là où il n’est pas forcément ! dites moi qui l’Iran a attaqué depuis son indépendance ? Et Israël ? bon ben calmez vous tous !

      • 11 août 2012 à 6 h 14 min
        Permalink

        Calmez-vous également. Je n’ai vu aucun commentaire de nature politique. Toutes les remarques publiées avant la vôtre n’abordent que la problématique opérationnelle (munitions, plateformes aériennes).

  • 14 juin 2012 à 10 h 04 min
    Permalink

    Si le Bunker est à 80 mètres de profondeur alors il est inaccessible. Les USA se penche seulement sur ce type d’arme !

    • 17 juin 2012 à 6 h 28 min
      Permalink

      Oui c’est ce que qui est dit dans notre article : http://info-aviation.com/?p=12968
      Mais entre ce que nous savons et ce qui est réellement opérationnel, il y a parfois une immense marge (surtout dans le domaine militaire).

    • 3 août 2012 à 16 h 19 min
      Permalink

      Les US ne se contentent pas que de se pencher sur la GBU 57 MOP, ils viennent de se la faire livrer; un douzaine d’exemplaires certes sur seulement 16 commandées à Boeing.

  • 2 août 2012 à 10 h 26 min
    Permalink

    Israël serait en cours d’acquisition de F35??? Chapeau le programme aurait avancé si vite ces dernières semaine??? Au vu des tests qu’il reste encore à effectuer j’en doute.

Commentaires fermés.