Un nouveau bombardier russe pour 2025

Le complexe aérien prospectif pour l’aviation de longue portée (PAK DA) a déjà conçue l’apparence d’un nouveau bombardier stratégique pour le force aérienne, a déclaré le 27 juin le commandant en chef de l’Armée de l’air russe Viktor Bondarev.

« L’apparence de cet avion est déjà conçue, il reste à définir ses fonctions tactiques et techniques. À mon avis, nous disposons des moyens nécessaires pour le concevoir dans les délais prévus (…) afin qu’il remplace ou complète nos bombardiers stratégiques de type Tu-95MS et Tu-160 », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a cependant évoqué il y a une semaine, sur son compte Twitter, des différends concernant l’apparence de cet avion. Selon lui, certains préféraient emprunter la voie prise par les Américains (faisant apparemment allusion aux B-2), alors que lui-même proposait de concevoir « un oiseau hypersonore ».

Les prototypes du bombardier de 5e génération seront produits vers 2018-2020, a pour sa part estimé Igor Korottchenko, rédacteur en chef du magazine « Défense nationale ». « Selon les experts, la Russie construira plusieurs modèles d’essai entre 2018 et 2020 en vue d’avoir entre 35 et 40 bombardiers stratégiques d’ici 2025 ou 2030 », a noté M.Korottchenko.

Le chef de l’Aviation de longue portée, le général Anatoli Jikharev a annoncé auparavant que le nouveau bombardier pourrait équiper l’armée russe en 2025. Actuellement, l’aviation stratégique russe comprend 32 bombardiers Tu-95MS6, 31 Tu-95MS16 et 13 bombardiers Tu-160 (photo). Ils sont capables de porter plus de 850 missiles de croisière de longue portée.

La Russie créera un bombardier stratégique (porteur d’armes nucléaires) de 5e génération d’ici 2020, ont déclaré jeudi à Moscou des experts militaires.

Lire aussi :

3 pensées sur “Un nouveau bombardier russe pour 2025

  • 6 juillet 2012 à 9 h 20 min
    Permalink

    la russie doit se demarquer de l’occident dans la conception de ses bombardiers strategiques afin de garder sa credibilite de grande puissance!

    Répondre
  • 4 juin 2014 à 9 h 08 min
    Permalink

    oh non si l’Europe est Russe nous allons perdre nos pendas , enfin pas grave nous aurons les nous nounours a la place …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *