L’hypoxie des pilotes de F-22 enfin expliquée

Le 24 juillet, le Secrétaire à la Défense Leon Panetta a annoncé que l’Armée de l’Air avait identifié la cause des symptômes d’hypoxie dont ont souffert 12 pilotes de F-22 Raptor.

Les dirigeants de l’US Air Force ont remis au ministre de la Défense, Leon Panetta, le 20 Juillet un rapport sur la cause de l’hypoxie. Ce dernier révèle qu’une valve défectueuse chargée de gonfler le gilet anti-G des pilotes à haut altitude restait gonflé anormalement ce qui provoquait des problèmes respiratoires pour certains pilotes. »

Le F-22 Raptor.

Ce problème n’avait pas été identifié lors des premiers essais du F-22. Les pilotes avaient toutefois reçus pour consigne de ne plus porter leur veste depuis juin.

D’autre part, la Force aérienne a enlevé un filtre à cartouche à partir du système de livraison d’oxygène. L’USAF a aussi chercher à améliorer le tuyau de refoulement d’oxygène et ses connexions.

Après ce rapport, M. Panetta a décidé de lever les restrictions sur l’avion progressivement. Depuis le 24 juillet, le F-22 a repris ses vols de longue durée pour les déploiements opérationnels et les livraisons d’avions. Un escadron de F-22 sera notamment déployé à la base aérienne de Kadena, au Japon.

L’USAF informera le ministre dès que les corrections sur le gilet et ses composants seront terminées. Une analyse indépendante de la NASA sera également effectuée.

Source : U.S. Department of Defense

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *