Premiers tests du radar sur le T-50

L’avionneur russe Sukhoi a annoncé le 8 août avoir entamé les essais d’un radar unique à balayage électronique actif (AESA) sur le chasseur de 5e génération T-50 (PAK-FA).

« Lors des premiers essais terrestres et en vol, un radar utilisant une antenne réseau à commande de phase installé à bord d’un prototype T-50-3 a fourni de belles performances dans les régimes « air-air » et « air-surface ». Ces performances sont dignes des meilleurs aéronefs existants », a indiqué Sukhoi dans un communiqué.

Le radar sh121 a été développé par l’Institut de recherche scientifique Tikhomirov basé à Moscou. Il utilise des éléments de nanotechnologie fabriqués localement et intègre une antenne dotée de la technologie des systèmes à faisceau électronique contrôlé sur la base du programme AFAR.

Le T-50 doit posséder toutes les performances d’un avion de 5e génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. L’avion est conçu pour remplacer les MiG-29 et les Su-27 en service dans l’armée russe. Le T-50 est développé en Russie depuis les années 1990. Il sera livré à l’armée en 2015 comme prévu, selon le général Alexandre Zeline, du ministère de la Défense russe.

Source : Sukhoï

5 pensées sur “Premiers tests du radar sur le T-50

  • 5 octobre 2012 à 18 h 21 min
    Permalink

    Je trouve que c’est en gros en Su 27 mis au carré pour ressembler au F 22.
    Maintenant est ce qu’il vaut un F 22 en terme technologique je ne pense pas s’il est prévu pour 2015, 10 ans de retard….ça sera juste un avion »propagande » (on sait faire comme vous)
    Le premier vol du F 22 s’est effectué 15 ans avant sa mise en service. Les Russes mettraient 5 ans pour le mettre au point… je reste sceptique !

    Répondre
  • 1 avril 2013 à 13 h 24 min
    Permalink

    Désole eaglefor ton scepticisme est suicidaire regarde le Su-35 en manoeuvre et soit objectif , tu comprendras alors que le T-50 c’est du serieux

    Répondre
    • 3 avril 2013 à 16 h 22 min
      Permalink

      Je ne remet pas en cause la maniabilité mais plutôt la technologie utilisé. 5 ans de mis au point contre 15 ans ça semble un peu utopique.

      Répondre
  • 31 août 2013 à 4 h 36 min
    Permalink

    Dans ce cas de quelle technologie parles tu ? Les americains etaient les premiers dans les chasseurs de cinquieme generation ils ont donc tatonné ce qui explique les quinze années de mise au point alors que les Russes se sont servis de l’experience americaine et c’est pourquoi leur T-50 sera superieur au Raptor

    Répondre
    • 1 septembre 2013 à 22 h 17 min
      Permalink

      De la furtivité, le radar…Ils ne bénéficieront pas de l’expérience américaine, que peuvent-ils tirer comme conclusion d’un avion qu’ils n’ont à peine vu, 15 ans pour le F22 mais avant ils avaient déjà tâtonné avec le f117.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *