Aéroport: les passagers des vols Charter sont plus chers à contrôler

Une étude récente révèle que les passagers de vols charters sont responsables de la majorité des coûts supplémentaires résultant de retards dans les contrôles de sécurité des aéroports.

Ces résultats sont basés sur une étude approfondie menée durant un an dans un aéroport régional européen par le cabinet Kirschenbaum Consulting spécialisé dans le conseil en sécurité d’aéroport.

Ils indiquent que si seulement 10 à 15% des passagers des vols réguliers transportent des objets interdits, ils sont 33 à 50% sur les vols charters¹.

De plus, alors que seulement 10% des voyageurs réguliers ont été contrôlés par les employés de sécurité, 33% des passagers de vols affrétés nécessitent un second contrôle.

Autre point: si les passagers charters représentaient moins de 50% du trafic global, ils étaient responsables de 35% des coûts supplémentaires liés à la sécurité².

La majorité des passagers passent par le processus de sécurité très rapidement. Mais les passagers qui négocient avec la sécurité occupent près de 80% du temps passé sur les contrôles.

« La sécurité est devenue une composante clé des coûts dans les aéroports. Le comportement des passagers et son importance pour les bénéfices de l’aéroport ne devrait pas être sous-estimée », a déclaré le professeur Alan Kirschenbaum, PDG de Conseils Kirschenbaum.

« Nous pouvons voir clairement que les retards au point de contrôle sont directement liés au type de passagers impliqués. Cela nécessite une plus grande attention au rôle que le facteur humain peut avoir sur les coûts de la sécurité. » ajoute t-il.

Mr Kirschenbaum précise que les passagers charters sont plus susceptibles d’acheter des cadeaux de Noël et, compte tenu de leur faible attention pour la sécurité, ils sont plus susceptibles d’être arrêtés pour possession d’objets interdits.

Les aéroports estiment qu’un passager régulier nécessite 20 à 30 secondes pour passer le contrôle de sécurité. Or, l’étude a montré qu’il faut une à deux minutes pour les passagers qui ignorent ces règles.

En France, les contrôles de sécurité dans les aéroports sont assurés par des sociétés privées depuis 2000. Un reportage diffusé sur France 2 en janvier 2011 avait d’ailleurs pointé les failles de la sécurité dans les aéroports français en faisant passer plusieurs fois une arme automatique dans un bagage à main.

¹ Un vol charter ou vol nolisé est un vol commercial organisé en dehors des lignes à horaires réguliers.

² Les règles de sécurité des vols charters dépendent de l’origine de la compagnie aérienne dont l’avion est affrété. Par exemple, si la compagnie est française, l’avion est soumis aux règles de sécurités régies par l’Union européenne. L’idée selon laquelle un vol charter est moins sûr n’est donc pas fondée.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *