L’US Navy baptise son porte-avions Gerald Ford

La marine américaine a baptisé son nouveau USS Gerald Ford qui inaugure une nouvelle génération de porte-avions (source : US Navy).

C’est avec une bouteille de vin mousseux que la fille de l’ancien président Gerald Ford, Susan Ford Bales, a baptisé le nouveau porte-avions Gerald R. Ford (CVN 78) le 9 novembre 2013 lors d’une cérémonie au chantier de construction navale de Huntington Ingalls Newport en Virginie.

« Je te baptise, navire Gerald R. Ford des États-Unis. Que Dieu bénisse tous ceux qui navigueront à bord », a déclaré Susan Ford en brisant la bouteille.

Le baptême du Gerald Ford inaugure aussi une nouvelle classe de porte-avions dans l’US Navy qui succède à la classe Nimitz lancée il y a 40 ans.

La classe Ford comporte des améliorations sur la durée de vie portée à 50 ans et une maintenance réduite de 4 milliards de dollars comparativement aux porte-avions de classe Nimitz .

Susan Ford bâptise le porte-avions Gerald Ford le 09/11/2013.
Susan Ford baptise le porte-avions Gerald Ford le 09/11/2013.

« Ce porte-avions est la plateforme la plus adaptée pour notre marine », a déclaré l’amiral Jonathan Greenert , chef des opérations navales. « Il va non seulement lancer des avions actuellement en service, mais aussi des avions que nous n’avons même pas commencé à concevoir. »

D’une masse de 102 000 tonnes, le Gerald Ford est propulsé par deux réacteurs nucléaires qui entraînent les hélices par l’intermédiaire de 4 arbres de transmission assurant une vitesse de 30 nœuds (+ 56 km/h).

Il dispose de 4 nouvelles catapultes électromagnétiques (EMALS) plus légères et plus puissantes que les catapultes à vapeur.

Il transportera 4600 personnels (équipage + pilotes) et pourra opérer 75 avions ainsi que des drones sur son pont d’envol muni de 3 ascenseurs. Son armement comportera 32 missiles ESS SAM, 42 missiles RAM SAM et deux canons 20mm Phalynx CIWS.

Le baptême du Gerald Ford intervient après plus de 12 années de travaux pour un coût estimé à 12,9 milliards de dollars. Sa livraison à l’US Navy est prévue en 2016. La classe Nimitz comportera au total une flotte de 10 bâtiments dont deux sont déjà en construction : l’USS John F. Kennedy (CVN-79) et l’USS Enterprise (CVN-80).

Lire aussi :

Une pensée sur “L’US Navy baptise son porte-avions Gerald Ford

  • 12 novembre 2013 à 17 h 49 min
    Permalink

    la france devrait peut être racheter un « vieux porte avion us » pour épauler notre unique charles de gaulle

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *