Le Brésil signe avec Thales pour développer un satellite de défense

Brazil Satellite

Thales Alenia Space, filiale conjointe de Thales (67%) et Finmeccanica (33%), et l’entreprise brésilienne Visiona Tecnologia Espacial, une joint-venture d’Embraer et Telebras, ont signé le 12 décembre un contrat pour développer et construire au Brésil un système de communications et de défense par satellite géostationnaire stratégique (SGDC).

La cérémonie de signature du contrat a eu lieu sous les auspices du président brésilien Dilma Rousseff et le président français François Hollande .

Le satellite doit être lancé par Ariane 5 en 2016 dans le cadre d’un contrat complémentaire signé le même jour entre Stéphane Israël, Président Directeur Général d’Arianespace, et Nelson Salgado , directeur général de Visiona Tecnologia Espacial SA.

Le SGDC sera le 12e satellite mis en orbite par Arianespace pour les opérateurs de télécommunications au Brésil. Sa masse est supérieure à 5800 kg au lancement, avec une durée de vie supérieure à 15 ans.

Équipé de transpondeurs à bande X et Ka, ce satellite fournira des services de télécommunications à la fois civiles et militaires depuis sa position orbitale à 75 degrés Ouest. Les cinq transpondeurs à bande X couvriront toute l’Amérique du Sud et les routes maritimes voisines. Le transpondeur à bande Ka couvrira les villages isolés du Brésil et fournira l’accès aux services à large bande en haute qualité pour un coût abordable.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *