L’USAF reçoit son nouveau B-52 CONECT

B-52H Stratofortress

Le 25 avril, l’US Air Force (USAF ) a reçu son premier bombardier B-52H Stratofortress modernisé CONECT (Combat Network Communications Technology) sur les 76 exemplaires attendus au total.

L’avion a été reçu lors d’une cérémonie à la base de Barksdale (Louisiane), le 25 avril après avoir effectué sa mise à niveau durant neuf mois à l’Oklahoma City Air Logistics Complex (OALC) situé à la base aérienne de Tinker.

Le CONECT est conçu pour fournir à l’équipage du B-52 des communications numériques modernes liées avec les centres de commandement de l’USAF, des forces terrestres, et d’autres plates-formes de réseau. Sa mise à niveau est comparable au passage d’un téléphone à cadran rotatif à un smartphone en terme de connectivité.

Les améliorations du CONECT incluent la possibilité de re-missioner le B-52 à mi-vol, plutôt que d’avoir à changer un profil de mission au sol pour l’adapter à de nouvelles cibles. Les messages « J -Series » peuvent désormais être partagés par satellite avec les commandants de mission, et le système permet aussi la communication numérique directe limitée air- sol à travers la messagerie 9 Line « K-Series ».

Ces améliorations sont censés maintenir le B-52 à l’avant-garde de la capacité opérationnelle jusqu’au moins 2040. Elles comprennent le remplacement du radar obsolète Northrop Grumman AN/APQ-166, en intégrant le pod AN/AAQ- 33 Sniper de Lockheed Martin en complément du pod de ciblage avancé AN/AAQ-28 LITENING de Northrop Grumman qu’il porte déjà, et en ajustant une très haute fréquence de mise à niveau des communications par satellite.

À terme, l’US Air Force souhaite remplacer sa flotte de vieux B-52 par un bombardier de nouvelle génération. Les développements s’orienteraient vers un bombardier furtif sans pilote.

Lire aussi :

Une réflexion au sujet de « L’USAF reçoit son nouveau B-52 CONECT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *