Le porte-hélicoptères Izumo débute ses essais en mer

JS Izumo

La Force d’auto-défense maritime du Japon (JMSDF) a commencé les essais en mer de son porte-hélicoptères JS Izumo (DDH 183).

Le navire de 248 mètres de long, qui déplace 24.000 tonnes à pleine charge (14 hélicoptères), est le plus grand bâtiment militaire japonais construit depuis la Seconde Guerre mondiale. Le Izumo et son navire jumeau encore anonyme (DDH 184) remplaceront deux destroyers de la classe Shirane, le JS Shirane (DDH 143) et le JS Kurama (DDH 144), lancés respectivement en mars 1980 et 1981.

Selon la JMSDF, les essais en mer du Izumo sont menés en vue de sa mise en service imminente. « Les essais ont commencé et vont se poursuivre pendant environ six mois avant d’être opérationnel en 2015 », a déclaré le capitaine de corvette Yasushi Kojima de l’Office du personnel maritime. Toutefois, le capitaine Kojima n’a pas révélé la nature exacte des essais, ni la date à laquelle ils ont commencé, ajoutant seulement qu’ils viennent « juste de commencer ».

Selon le rapport Fighting Ships de IHS Jane, le Izumo sera équipé d’un sonar OQQ-22 pour la lutte anti-sous-marine tandis que la défense anti-missiles et anti-navires sera assurée par deux lanceurs sol-air Raytheon RIM-116.

La JMSDF a précisé qu’il sera déployé principalement pour la surveillance des frontières et de l’aide humanitaire et des missions de secours.

Outre l’embarquement d’hélicoptères tels que des Sikorsky / Mitsubishi SH-60K Seahawk et les AgustaWestland / Kawasaki MCH-101, le Izumo peut accueillir 970 personnes, y compris l’équipage du navire et les troupes de la Japon Self-défense Ground Force.

Le Izumo est prévu pour la mise en service en mars 2015 tandis que son navire jumeau DDH 184 devrait être lancé en août de la même année depuis la base navale de IHI Marine United à Yokohama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *