Sikorsky présente le prototype du S-97 Raider

S-97 Raider

Sikorsky a dévoilé le premier de ses deux prototypes d’hélicoptère S-97 Raider le 2 octobre à son usine de West Palm Beach, en Floride. Les vols d’essai vont commencer cette année (source: Sikorsky).

« Sikorsky va commencer les essais au sol dans peu de temps et prévoit le premier vol cette année, » a déclaré Steve Engebretson, directeur des programmes militaires de Sikorsky, ajoutant que « L’ensemble du programme de vol prendra environ un an. »

Mr Engebretson a précisé que des démonstrations en vol commenceront « une fois que le programme d’essais en vol sera complet, probablement dans le premier trimestre de 2016 ».

Basé sur la conception du rotor coaxial du X2 de Sikorsky, le S-97 a été conçu pour fonctionner à la fois comme un hélicoptère de combat et un avion d’assaut léger.

Les rotors contre-rotatifs coaxiaux et l’hélice propulsive offrent des vitesses de croisière allant jusqu’à 220 noeuds (407 km/h), soit plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. L’avion est propulsé par un moteur General Electric YT706, qui est une variante du CT7.

La société prévoit d’offrir le Raider comme un remplacement pour le scout de Bell OH-58D Kiowa armé de l’armée américaine, ainsi que pour des missions d’opérations spéciales.

Le développement du S-97 est financé par le privé. Sikorsky fournit 75% de l’investissement, et le reste est financé par ses 53 principaux fournisseurs.

« Il y a quatre ans, nous avons annoncé des plans pour construire le Raider S-97 en partenariat avec les meilleurs entreprises de l’industrie. La compréhension de la nécessité d’assurer le développement de cet aéronef ne doit pas faiblir alors que les budgets de la défense reculent face aux pressions économiques », a déclaré le président de Sikorsky, Mick Maurer.

Sikorsky a commencé l’assemblage final du prototype en septembre 2013. Début 2014, les responsables de l’entreprise avaient déclaré qu’ils prévoyaient un budget d’environ 200 millions de dollars pour son développement.

Un hélicoptère dérivé du X2

Sikorsky a préalablement testé la conception du rotor coaxiale en 2010 sur le démonstrateur X2. L’hélicoptère a pu atteindre à une vitesse de vol de 250 noeuds, ce qui représente environ le double de la vitesse des hélicoptères conventionnels. Le X2 a également permis de développer une technique à faible signature acoustique, selon Sikorsky.

Le prototype S-97 Raider marque une amélioration par rapport au X2. Il est capable d’effectuer des manœuvres de précision à faible vitesse, à plus de 200 noeuds, ainsi que des vols stationnaires par temps chaud et à des altitudes allant jusqu’à 10.000 pieds.

Son fuselage en composite a été développé par Aurora Flight Sciences et se compose d’un cockpit, d’une cabine, et d’un cône arrière intégré. Le prototype dispose également de pales du rotor principal tournant en sens inverse, et d’une hélice propulsive d’accélération et de décélération à vitesse élevée.

Sikorsky utilise également la technologie X2, en partenariat avec Boeing, pour développer un giravion à grande vitesse dans le cadre du programme Joint Multi-Role Technology Demonstrator (JMR TD) de l’armée américaine. Le JMR TD est estimé à 100 milliards de dollars pour la construction d’un aéronef destiné à remplacer les hélicoptères UH-60 Black Hawk de l’armée ainsi que les hélicoptères d’attaque AH-64 Apache.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *