La Bulgarie va confier la maintenance de ses MiG-29 à la Pologne

MiG-29 Fulcrum de Bulgarie

La maintenance des MiG-29 Fulcrum de la force aérienne de Bulgarie pourrait être assurée en Pologne plutôt qu’en Russie (source : The Sofia Globe).

La Bulgarian Air Force (BuAF) envisage de confier la maintenance de ses 12 MiG-29 Fulcrum-A et 3 Fulcrum-B biplace d’entraînement à la Pologne en raison de la hausse des coûts de main d’oeuvre en Russie.

Selon le journal The Sofia Globe, l’accord de maintenance signé avec la Russie en 2006 avait été évalué à 48 millions de dollars (incluant un avion d’entraînement supplémentaire qui s’est crashé depuis), mais le ministre de la Défense bulgare Nikolay Nenchev a affirmé que le nombre croissant de sociétés intermédiaires russes a entraîné une hausse des coûts de manière significative.

Or, le contrat de maintenance des MiG-29  signé avec la Russie expire en septembre 2015. Mr Nenchev aurait alors déclaré que la Bulgarie est en train de négocier avec la Pologne pour récupérer la maintenance des MiG en offrant un meilleur prix.

La BuAF a acquis ses MiG-29 en 1988 et envisage leur remplacement. L’achat d’avions de combat occidentaux de seconde main est l’option la plus probable. La Bulgarie pourrait notamment racheter des F-16 Block 25 provenant des stocks de la Garde National US. Mr Nenchev a d’ailleurs prévu une visite aux États-Unis au prmeier trimestre 2015.

D’autres options sont possibles comme l’achat de F-16 modernisés à la Belgique, de Typhoon Eurofighter (première tranche) à la force aérienne italienne, ou de Saab Gripen à la Suède.

Hormis les républiques baltes, la Bulgarie est le pays membre de l’OTAN ayant les liens historiques et culturels les plus proches avec la Russie. Sa décision de transférer la maintenance de ses MiG à un pays membre de l’OTAN comme la Pologne marque donc un tournant et renforce l’isolement international de la Russie suite à la crise en Ukraine.

Mise à jour du 22/10/2015

Les gouvernements de Pologne et de Bulgarie ont signé un accord en octobre 2015 pour la réparation des avions de chasse bulgares MiG-29, fabriqués en Russie. Le document a été signé dans la capitale polonaise par les ministres de la Défense des deux pays, Tomasz Siemoniak et Nikolay Nentchev. L’accord prévoit la réparation de six moteurs et l’utilisation temporaire, pour deux ans, de deux moteurs polonais. Le coût de la réparation d’un moteur s’élève à 1,023 millions d’euros. Les coûts de transport sont pris en charge par la partie polonaise (source : Radio bulgaria).

Chronologie

  • 2004 : La Bulgarie rejoint l’OTAN et s’engage à remplacer six MiG-21 hors-service par huit avions de combat polyvalents d’ici 2016. Le manque d’argent a néanmoins bloqué ce programme.
  • 2006 : La Bulgarie signe un accord de maintenance de ses MiG-29 avec la Russie pour 48 millions de dollars (12 Fulcrum-A et 4 Fulcrum-B).
  • 2010 : Un plan d’investissement de 100 millions de dollars est approuvé par le gouvernement pour l’acquisition de nouveaux avions de chasse, et 50 millions de dollars pour étendre la durée de vie des MiG-29.
  • Octobre 2014 : Le chef d’Etat-Major de la BUAF, le général Roumen Radev, déclare que les coûts de maintenance du MiG-29 jusqu’en 2029 sont à peu près équivalent à l’achat de nouveaux chasseurs occidentaux.
  • Juillet 2015 : Le ministre de la Défense Nikolaï Nenchev annonce que l’armée de l’air bulgare va confier l’entretien de ses MiG-29 à la Pologne. La maintenance sera effectuée à la base militaire Wojskowe Zaklady Lotnicze dans la ville de Bydgoszcz. « Nous ferons tout notre possible pour réduire notre dépendance envers la Russie, » a déclaré M. Nenchev. « La Bulgarie est le seul membre de l’OTAN qui est dépendante à presque 90% de la Russie. Cela me préoccupe beaucoup, et je ne voudrais pas continuer dans cette voie. »
  • Octobre 2015 : La Bulgarie signe officiellement un accord de maintenance de ses MiG-29 avec la Pologne.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *