Le FTC-2000 chinois se vend en Afrique

La Chine a signé un contrat préliminaire avec un pays africain pour la première vente de son jet d’entraînement Chengdu/Guizhou FTC-2000 à faible coût.

Révélé pour la première fois par Guizhou Aircraft Industries Corporation lors du salon aéronautique de Zhuhai en 2001, le FTC-2000 combine le moteur, l’empennage, et les contrôles mécaniques avec double siège du Guizhou JJ-7/FT-7, avec une nouvelle aile, un fuselage avec prises d’air latérales, et un glass cockpit.

L’avion permet des formations à vitesse supersonique et à charge réduite du niveau d’un avion de quatrième génération selon les responsables de l’avionneur chinois.

Le JJ-7/FT-7 est la version d’entrainement du Chengdu J-7 qui est lui-même dérivé du MiG-21. La Chine a obtenu des documents d’ingénierie partiels pour le MiG-21 juste avant la rupture sino-soviétique en 1960 et a continué à développer de nombreuses versions, dont beaucoup restent en service dans l’Armée populaire de libération de la Force aérienne de Chine (PLAAF).

Un contrat a également été conclu avec la Zambie en 2014  par Hongdu Aircraft Corporation pour la vente de L-15 Falcon. Les négociations se poursuivent également avec le Venezuela concernant la vente de L-15 (source : RT).

Une pensée sur “Le FTC-2000 chinois se vend en Afrique

  • 13 juillet 2015 à 15 h 01 min
    Permalink

    Bonjour

    Si la Chine pratique la même politique que le reste de ses industries , l’ armement sophistiqué va devenir un outil de consommation massive très « cheap ».Je juge sur un échantillon de technologie en prenant le matériel de modèle réduit .Très pointu , de qualité égale aux meilleurs stds mondiaux et de prix entre 5 et 2 fois moins. ( divisé par , de5 à 2 ). Un emetteur de radio commande de classe valait 250 € quand la Chine a mis sur le marché des engins de même fiabilité et perfos à 50 € . Idem pour moteurs brushles , Lipo et toute l’ électronique de pointe accessible .
    En étudier les conséquences est difficile , mais on peut penser que pas mal d’ États Africain pourront y trouver le moyen de se défendre contre le terrorisme des multinationales ( Bechtel, Monsanto, et celles des minéraux comme en Sierra Léone et Etats d’Afrique Sud )
    L’ aspect absolument dramatique est une course à la défense armée qui va enfoncer globalement une humanité normalement promise à l’ âge d’or , dans une misère destructive pour toute l’ espèce humaine . Car mettre 1000€ dans la construction d’une arme , c’est – au mieux ( sans qu’elle serve ) – jeter cette richesse au feu = 100% de perte. Retour d’effort = zero ! Si ces armes servent : ce même retour est négatif = l’ homme détruit sa richesse pour se détruire encore plus .( QED:un retour en exponentielle du temps/valeurs , vers le point zéro de nos civilisations.Un zéro imprévisible car c’est un seuil de fonctionnement de notre machine à richesses qui ne vient pas du passé .Comme si la vie repartait des stromatolites ,mais sur des donnés chimiques maintenant impossibles .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *