XS-1 : une navette spatiale américaine sans pilote

Le développement du lanceur spatial XS-1 sans pilote se poursuit avec le financement de trois entreprises.

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) a annoncé le 6 août que Northrop Grumman avait reçu un contrat 6,5 millions de dollars assurer les travaux de la phase 1B du programme d’avion spatial XS-1. L’agence avait annoncé en juillet que Boeing avait reçu le même montant, ainsi qu’une troisième société, Masten Space Systems, pour un montant similaire.

Les trois fabricant ont également reçu de l’argent en 2014 pour la phase 1 du travail de conception. Boeing et Northrop Grumman ont reçu environ 4 millions de dollars chacun pour la phase initiale, tandis que Masten a reçu 3 millions de dollars.

La DARPA prévoit d’organiser une compétition pour la phase 2 l’année prochaine en vue de la construction du prototype et pour effectuer des vols de démonstration.

Le programme XS-1 vise le développement d’un aéronef sans pilote volant à des vitesses hypersoniques à une altitude suborbitale lors de la première phase. Sa vocation est de lancer des satellites de petite charge (1.3 à 2.2 tonnes en orbite basse) en larguant plusieurs étages et de retourner sur Terre pour être réutilisable .

La DARPA souhaite que le XS-1 puisse voler quotidiennement sur une période de 10 jours à un coût inférieur à 5 millions de dollars par vol. Le véhicule doit pouvoir atteindre des vitesses supérieures à Mach 10 selon l’agence.

Contrairement aux navettes spatiales précédentes, le XS-1 ne sera pas opéré par la NASA mais par l’US Air Force.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *