Le MQ-1 Predator à la retraite en 2018

MQ-1 Predator

Le MQ-1 Predator qui a inauguré la révolution des drones armés sera mis à la retraite en 2018, après plus de deux décennies de service dans l’US Air Force (source : Flight Global).

L’US Air Force va retirer le légendaire MQ-1 Predator de sa flotte au profit du MQ- 9 Reaper, plus performant.

Entré en service en 2005 dans l’USAF, le MQ-1 Predator est fabriqué par General Atomics et utilisé pour mener des missions de reconnaissance et d’observation, ainsi que des frappes aériennes.

Depuis qu’il a été déclaré opérationnel en 1995, ce drone MALE (Moyenne Altitude et Longue Endurance) a mené de nombreuses missions au-dessus de l’Afghanistan, de la Libye, de l’Irak, de la Syrie et du Yémen. La décision de s’en débarrasser a été prise après l’entrée en service du MQ- 9 Reaper, plus performant tant sur l’endurance que la quantité d’armement qu’il peut emporter.

Après leur retrait, les MQ-1 Predator seront stockés sur la base aérienne de Davis-Monthan, dans l’Arizona, baptisée le « Cimetière ».

En 2014, avec l’arrêt des opérations en Afghanistan, l’US Air Force avait déjà annoncé qu’elle allait retirer ses Predator durant l’année 2017. Cependant, avec la montée en puissance du groupe djihadiste Etat islamique, décision a été prise de les conserver pendant un certain temps. Finalement, le retrait définitif est prévu fin 2018.

Lire aussi :

Une pensée sur “Le MQ-1 Predator à la retraite en 2018

  • 19 août 2015 à 16 h 49 min
    Permalink

    Ce drone s’est particulièrement illustré dans le massacre de civils innoncents. Toutefois, es ce étonnant ? C’est une spécialité de l’US Air Force qui a commncéé en 1942, contre l’Allemagne et le Japon. S’est poursuivi en Corée, au Vietnam, en Irak, en Serbie, et bien sûr au Yemen, en Afghanistan, Pakistan et Somalie. Avec des les résultats qu’on connait. Concernant ce drone, il est admis qu’environ 1-5% des cibles seraient effectivement des terroristes. En réalité, si l’on sort des sentiers battus de la propagande, il est peu probable que l’efficacité de ce drone ait dépassé les 1/1000. Je dis bien un sur mille.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *