Le F-35A modernisé d’ici 10 ans

L’US Air Force prépare un plan de modernisation pour sa flotte de F-35A avec de nouvelles capacités de guerre électronique (EW/EA) et un moteur plus puissant à l’horizon 2020-25.

Le F-35 n’a décidément pas fini d’être revu et corrigé. Ses livraisons ont à peine commencé vers les pays partenaires que l’US Air Force a déjà demandé à Lockheed Martin un plan de modernisation du F-35A Lightning II. Celui-ci réclame de nouvelles capacités de guerre électronique et un moteur plus puissant d’ici 10 ans.

Selon un rapport du directeur des essais opérationnels et d’évaluation (DOT & E) du programme F-35 publié en janvier, le F-35 serait vulnérable au piratage informatique. Son logiciel ALIS (Autonomic Logistics information System) accuse en effet des faiblesses mettant en danger la sécurité du système de bord. Il doit donc être modifié dans les prochains mois.

Le directeur du programme de l’équipement de l’Armée de l’air américaine de chasseurs F-35, le général Jeffrey Harrigian, a enfoncé le clou en déclarant que des erreurs dans le logiciel provoquent un dysfonctionnement du radar AN/APG-81 à balayage électronique (AESA) au cours du vol, obligeant les pilotes à le redémarrer. Selon le général, ces erreurs  sont susceptibles de repousser sa fabrication en série et devront être corrigées d’ici fin mars.

La construction en série des F-35 devait être lancée initialement entre août et décembre 2016.

Lire le rapport du DOT & E (en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *