Raid américain contre Al-Qaïda au Yémen

Un F-15E Strike Eagle.
Un F-15E Strike Eagle.

Les États-Unis ont lancé un raid aérien contre un camp d’entraînement d’Al-Qaïda au Yémen le 23 mars qui a tué « des dizaines » de combattants (source : U.S. Department of Defense).

Bien que les résultats du raid soient encore en cours d’évaluation, il « porte un coup à AQAP [Al-Qaeda in the Arabian Peninsula] dans sa capacité à utiliser le Yémen comme base d’attaque, et démontre notre engagement pour vaincre Al-Qaïda », a déclaré le Pentagone.

Plus de 40 combattants d’AQAP ont été tués ainsi que de nombreux blessés lors du raid américain sur le camp de Hajar dans le centre du pays.

Aucun détail relatif à la mission n’a été divulgué mais il est probable que les avions américains qui ont mené l’attaque aient décollé de Djibouti en Afrique orientale ou depuis la base RAF de Lakenheath au Royaume-Uni.

Des F-15E Strike Eagles stationnés sur les deux sites auraient été utilisés précédemment pour attaquer des militants islamistes en Libye, en Somalie et au Yémen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *