Un nouveau radar pour le satellite Sentinel-1B

Sentinel1_Copyright Airbus DS GmbH 2015

L’instrument radar en bande C réalisé par Airbus Defence and Space va surveiller l’Environnement, 24h/24 et par tous les temps. Le lancement de ce satellite du programme Copernicus est prévu le 22 avril 2016.

Les préparatifs en vue du lancement du satellite Sentinel-1B, dont l’instrument radar est réalisé par Airbus Defence and Space, se déroulent à bon rythme au port spatial européen de Kourou, en Guyane française. Réalisé sous la maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space Italie, le satellite devrait être lancé le 22 avril 2016 à bord d’un lanceur Soyouz.

Sentinel-1B_Copyright Airbus DS GmbH_Mathias Pikelj 2015_En orbite polaire, Sentinel-1B rejoindra son satellite jumeau Sentinel-1A (lancé en avril 2014). Son arrivée permettra d’améliorer sensiblement le délai de revisite et le temps de réaction, permettant à la constellation Sentinel-1 de fournir des images 24h/24, indépendamment des conditions météorologiques, au profit de la surveillance maritime et terrestre et des services d’urgence. Ensemble, les deux satellites Sentinel-1 couvriront l’ensemble de la planète tous les six jours.

Sentinel-1 intègre un radar capable de produire des images de la surface de la Terre, de jour comme de nuit, à travers la pluie et les nuages. Il est donc particulièrement adapté à la surveillance des régions polaires, plongées dans l’obscurité pendant les mois d’hiver, et des forêts tropicales, habituellement couvertes par les nuages.

Sentinel-1B est équipé d’un sous-système d’antenne à synthèse d’ouverture (SAS), capable d’acquérir un immense volume de données grâce à son exploitation continue. Cette antenne de 12,3 mètres est composée de cinq panneaux dont quatre seront repliés sur des bâtis latéraux du satellite pour le lancement, puis déployés en orbite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *