L’US Air Force perd ses données sur ses enquêtes

L’US Air Force a perdu 100.000 documents remontant à 2004 de sa base de données suite à une panne informatique. Ces documents concernent les enquêtes internes de L’US Air Force allant des petits conflits de travail jusqu’aux fraudes et abus (source : DefenseOne).

Une base de données qui contient des fichiers de l’Air Force Inspector General Automated Case Tracking System (ACTS) a été endommagé en mai 2016 détruisant des données créées depuis 2004.

L’Air Force et Lockheed Martin (qui gère la base de données) n’ont pas pu expliquer l’origine de l’incident, ni si elles étaient en mesure de récupérer les informations.

Lockheed Martin a essayé de récupérer les données pendant deux semaines avant d’informer l’Air Force. Cette dernière a réclamé l’aide de professionnels de la cybersécurité au Pentagone ainsi que des entrepreneurs privés.

« Nous avons essayé tout ce qui était possible pour récupérer les données et nous devons maintenant recourir à des experts extérieurs », a déclaré Ann Stefanek, porte-parole de l’USAF au Pentagone.

Pour l’instant, les responsables de l’USAF ne croient pas que l’incident ait été causé intentionnellement. Le 15 juin, l’USAF a annoncé avoir pu récupérer certains fichiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *