Les nouveaux missiles nord-coréens

Pour marquer le 105e anniversaire de la naissance du père fondateur Kim Il-sung, la Corée du Nord a organisé un défilé le 15 avril à Pyongyang, exhibant une partie de son arsenal militaire, notamment certains de ses plus récents missiles.

Bien que ces défilés n’aient rien de nouveau, le nombre total de missiles présentés et les véhicules de transport montrés lors de l’événement étaient inhabituels. Voici un panorama.

Un certain nombre de véhicules TEL muni de tubes de lancement compatibles avec la version nord-coréenne du missile de croisière anti-navire 3M24 (russe) étaient les premiers systèmes de missiles du défilé.

Un TEL avec ses tubes de lancement.

Le missile 3M24, également dénommé par les États-Unis sous l’appellation KN-09, a déjà été tiré par des navires nord-coréens, mais c’est la première fois qu’ils sont montrés en version terrestre. Cela suggère que le missile a été adapté pour la défense côtière, semblable au système russe 3K60 Bal, le plus susceptible de se défendre contre les incursions locales et les invasions maritimes.

Le TEL transportant le missile semble également être un clone du véhicule 2P19 que la Corée du Nord utilisé pour les missiles balistiques RST-17 à faible portée (SRBM). Cependant, celui-ci montre une cabine modifiée et une structure levable capable de porter quatre tubes de lancement. Il devrait être soutenu par des véhicules de commande et de détection mais qui n’ont pas été vus au défilé.

Des maquettes plus réalistes

Pour la première fois, des maquettes du Pukkuksong-1 (photo ci-dessus) également appelé Bukgeukseong-1, ou KN-11 par les États-Unis, ont mis en avant un missile balistique lancé par un sous-marin (SLBM) lors d’une parade. Les missiles étaient remorqués par des camions avec des soldats.

Le missile Pukkuksong-1 SLBM.

Il est fréquent de ne montrer que des maquettes ou des coquilles vides lors des défilés et non de véritables armes opérationnels par sécurité. Mais les Pukkuksong-1 présentés étaient particulièrement réalistes. Les missiles arboraient notamment des petites ailettes stabilisatrices, inaperçues précédemment.

Le régime a également fait défiler six lanceurs (TEL) portant le missile R-17 Scud – un SRBM muni d’ogives doté de petites ailerons triangulaires à leur section de base. Ceci indique que ces ogives sont conçues pour se séparer du corps principal après le lancement et peuvent être équipées d’un système de guidage à capacités multi-ogives MaRV (Maneuverable Re-entry Vehicle).

Les missiles à multi-ogives sont plus difficiles à intercepter. Néanmoins, les systèmes américains ABM, les défenses de zone à haute altitude (THAAD) et le Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3) ont tous des systèmes de ciblage et de suivi sophistiqués qui peuvent contrer les missiles nord-coréens assez facilement à différentes étapes du vol.

MAZ-547V-like TEL transportant un missile Musudan IRBM

Ce missile pourrait avoir un rôle anti-navire et cibler les porte-avions américains. À en juger par la taille du missile et les vannes de carburant visibles, le MaRV a été monté sur un missile R-17 Scud utilisé dans les missiles SRBM Hwasong-5 et 6, indiquant ainsi une portée potentielle allant jusqu’à 500 km selon la taille de l’ogive.

Les Nord-Coréens ont également montré six TEL de la série MAZ-547V transportant des Musudan (également connu sous l’appellation Hwasong-10) qui sont des missiles balistiques à moyenne portée moyenne (IRBM). Ce type de missile est en vedette dans les défilés nord-coréens depuis 2010. Mais cette fois, il y a une énorme amélioration par rapport aux maquettes peintes en gris qui avaient été montrées dans les années précédentes. Les missiles portaient un schéma de couleur principalement noir du Musudan réel. Quatre autres TEL de MAZ-547V ont suivi, équipés de capots de protection pour les roues (seulement vu auparavant lors d’un lancement réel du Musudan). Ceux-ci portaient également un missile inconnu, peint en noir et de diamètre identique au Musudan.

Un missile inconnu (clone du Musadan).

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *