Le Brésil confirme sa préférence pour le Rafale

Le ministre de la défense brésilien, Nelson Jobim, a confirmé le 16 septembre devant le Sénat de son pays, la préférence du Brésil pour le Rafale.

Après une négociation franco-brésilienne fructueuse obtenue le 7 septembre lors de la visite officielle de Nicolas Sarkozy à Brasilia, cette clarification intervient en raison du transfert de technologie proposé par les Français. « Il y a effectivement de la part du gouvernement une option pour la France. Il suffit que la France respecte ses engagements » de transfert sans restriction de technologie et de prix équivalents à ceux payés par les forces armées françaises.

Nelson Jobim a assuré que les Etats-Unis ne donnaient pas la même assurance de transfert de technologie même si, dans le cas du F-18, ils ont affirmé qu’ils transféreraient la technologie « nécessaire ». « Je suis avocat et je travaille avec la jurisprudence. Les précédents que j’ai des Etats-Unis sont mauvais », a souligné le ministre. Il a aussi reconnu que le principal problème du Rafale était son prix. Dassault doit formuler une nouvelle offre commerciale avant le 21 septembre.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *