L’Inde dévoile le TEJAS Marine

L’Inde a présenté pour la première fois la version Marine de son LCA (Light Combat Aircraft).

Ce nouvel appareil viendra compléter la flotte de Mig-29K en version Marine qui équiperont les futurs bâtiments de classe Vikrant (CCI Aircraft Carrier) actuellement en chantier en Inde.

Le programme d’avion de combat léger LCA nommé TEJAS (« Glorieux » en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982 dont la mise au point aura duré 26 ans. Les premiers appareils destiné à la Force aérienne indienne ont commencé à être livré. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme  est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série seront dotés d’un réacteur de conception nationale, le Kaveri. En attendant, les tests sont effectués en utilisant un General Electric F-404 (en photo).

Le  TEJAS est doté d’un radar multimodes à effet Doppler disposant de modes air-air, air-sol et air-mer et  dispose d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser. Il pourrait également recevoir des liaisons de données.

Tout contribue à faire de lui un appareil moderne pour un coût relativement faible estimé en 2006 à 21 millions de dollars. L’avion n’a toutefois été présenté qu’avec des munitions classiques (bombe lisses et paniers de roquettes) et des missiles air-air de courte portée.

Le 27 octobre 2007, le prototype PV1 a tiré avec succès son premier missile air-air courte portée R73 Archer . Il s’agissait du début de la phase d’intégration des systèmes d’armes, qui devrait être suivie par les essais du missile moyenne portée russe Vympel R77. La prochaine étape portera sur l’intégration du radar multimode (multicibles, TWS et suivi de terrain) de fabrication nationale.

Basé sur la version de l’Air Force, le TEJAS version Navy formera donc la composante de la défense aérienne navale aux côtés des Mig-29K qui eux agiront dans la profondeur du dispositif. Le premier prototype du TEJAS naval immatriculé NP-1  est donc prêt à subir la phase d’intégration des systèmes tests conduisant à des points fixes, des essais de taxi et de vol.

Le premier vol du NP-1 devrait avoir lieu d’ici la fin 2010. Cette version reprend la motorisation de la version Air Force, soit le F404-IN-20. Cependant, pour effectuer des décollages sur porte-avions en catégorie STOBAR  le constructeur HAL doit choisir une motorisation plus puissante  : soit le GE F414 (Super Hornet), soit l’Eurojet EJ200 (Eurofighter).

Un second prototype le NP-2 devrait rejoindre les essais d’ici 2011. Les TEJAS Navy devrait entrer en service d’ici 2015. Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 TEJAS pour l’Air Force et la Marine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *