Les futurs porte-avions britanniques en chantier

En 1998,  le Strategic Defence Review (SDR) de Grande-Bretagne a annoncé son intention de construire 2 porte-avions CVF.

Cette nouvelle classe de porte-avions sera constituée de deux bâtiments : l’HMS Queen Elizabeth et l’HMS Prince-of-Wales. Ils remplaceront la série actuelle de portes-avions de classe Invincible (HMS Invincible (R05), HMS Illustrious (R06) et HMS Ark Royal (R07) dont la taille modeste (22 000 tonnes) ne permet pas l’emport d’un groupe important d’avions de combat.

La série CVF (Carrier Vessel Future) est construite par BVT Surface Fleet en plusieurs blocs sur divers chantiers en Grande-Bretagne sous la direction du Aircraft Carrier Alliance réunissant Thales UK, BAE Systems et Bobcock. La commande a été signée le 2 juillet 2008  pour un montant de 3,775 milliards d’euros, le cout total du programme est estimé à 5 milliards d’euros.

Malgré sa masse, ne possédant pas de catapultes, il ne peut embarquer, outre des hélicoptères que des avions à décollage et atterrissage court.

Longs de 280 mètres pour un déplacement de 65.000 tonnes en charge, ces navires seront les plus grands de l’histoire de la Royal Navy.

Ces nouveaux porte-avions serviraient de plates-formes pour l’exploitation commune d’avions de combat et de drones des 3 armes (Marine, RAF, Armée de terre) dans des missions qui pourraient inclure l’ISR (renseignement, surveillance et reconnaissance), la projection de force et le soutien logistique, un appui aérien rapproché, la lutte contre la guerre sous-marine / anti-surface marine, et une attaque terrestre.

L’ampleur de l’effort de construction des CVF est sans précédent par rapport aux expériences passées de la Grande-Bretagne. Sa construction s’effectue dans un cadre international, impliquant une coopération avec la France sur son projet de porte-avions PA2 lancé en 2003 sur la base du CVF.

Le 7 juillet 2009, la première tôle pour le HMS Queen Elizabeth a été coupée au chantier Govan shipyard. Début janvier 2010, 1,25 milliards d’Euros ont été consacrés dans ce programme.

Malgré la crise, BAE a racheté une part du groupe VT dans leur entreprise de navire de surface, et la Grande-Bretagne a dépensé plus de 500 millions de dollars en sous-traitance …

8 pensées sur “Les futurs porte-avions britanniques en chantier

  • 26 juillet 2010 à 12 h 55 min
    Permalink

    Bonjour,
    l’article semble indiquer une coopération avec la France, or à ma connaissance (qui ne demande qu’à être améliorée) le PA2 semble dans les choux (j’ose j’ose) puisqu’aucune décision n’a été prise et que la France (certains cercles militaires) envisage l’achat aux USA d’un porte-avions sur étagère (j’ose encore et sacrée étagère) d’après ce que l’on a pu lire sur le blog de Merchet (Secret Défense).
    A quel niveau se situe donc la coopération avec nos meilleurs amis que sont les Britanniques ?

    Répondre
    • 26 juillet 2010 à 18 h 00 min
      Permalink

      Oui le projet franco-britannique a été reporté pour ne pas dire abandonné. Nicolas Sarkozy avait pourtant déclaré en février 2007 (avant son élection) : « Un second porte-avions est essentiel à la permanence de notre groupe aéronaval compte tenu des périodes d’indisponibilité pour entretien de notre seul porte-avions, le Charles-de-Gaulle ».

      Un an plus tard, en mai 2008, il déclarait qu’« il n’est pas question de mettre 6 milliards d’euros chaque année dans l’équipement militaire » et que, pour le PA 2, « on a un peu de temps puisque la décision – lourde – devrait être prise aux alentours de 2011-2012 ».

      En clair, la France avait d’autres priorités dans son budget militaire que la construction d’un second porte-avions avec le Royaume-Uni. On a évoqué alors 2012 comme date de la prise de décision de construction.

      Mais, le 14 octobre 2009, l’amiral Pierre-François Forissier, chef d’état-major de la Marine auditionné par Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, a confirmé que la France n’était « plus liée aux Britanniques ».

      Répondre
  • 6 août 2010 à 22 h 56 min
    Permalink

    Faux, l’argent est provisionné depuis 2007, 500 ME par an, en 2012 l’argent sera disponible pour le financement, il est reservé uniquement pour le PA2. il suffit de regarder les rapports parlementaire du senat ou de l’assemblé nationale.

    C’est la décision politique qui doit etre prise.

    Répondre
    • 7 août 2010 à 11 h 14 min
      Permalink

      L’argent a été provisionné depuis 2007, certes, mais la crise financière est passée par là. Il faudra bien attendre 2012 pour savoir ce qu’on en fait.

      Répondre
      • 28 septembre 2010 à 22 h 10 min
        Permalink

        Ca fait pas comme ca, Sarkozy a engage le chantier de pre etude du PA2, en 2012 les programmes majeur de la FOST des SNLE, du M51 et du rafale f3, seront terminé, c’est a ce moment qu on doit lancer des programmes militaire majeure.
        Un porte avion ca represente des dizaines de milliers d’emplois sur 15 ans.
        Un PA est un outil de pression essentiel dans la diplomatie vis à vis de predateur.
        Ce ne pas pour rien que les anglais se debrouillent pour construire deux Porte Avion pour repondre aux menaces actuelles.

        Répondre
  • 9 janvier 2013 à 13 h 04 min
    Permalink

    et pourquoi la france ne dévelloperai t’elle pas deux porte avions futur à partir de coques déjà existante beaucoup moins cher comme par exemple le futur porte avion anglais mais sans propulsion nucléaire sur la quelle elle installe un tremplin elle aussi sans catapulte sauf qu’elle installe des brins d’arrêts identique au charles de gaule qu’elle récupére sur les porte avions américains mis au rebus (donc moins cher )
    ensuite on installe sur l’axe du tremplin et à l’arriére du Pa une catapulte juste d’appoint beaucoup moins forte que les catapulte normale histoire de donner l’impulsion idéal à l’avion et permettre un décollage avec une charge beaucoup plus importante ,en effet toutes les catapultes sont coller à l’avant sur les porte avions classiques pour libérer la place dérrière afin de permettre des appontages simultanés ,avec les porte avions à tremplins ,c’est pas possible de faire les deux ,ceci peut être préjudiciables sauf que rarement les ricains peuvent faire les deux en même temps et puis on est plus à Midway les missiles peuvent arriver à n’importe quels moments sans prévenir ,donc catapulter en même temps que de récupérer est plus stratégique ,il suffit d’espacer les appontages entre coupés d’un décolage on peut ainsi quand même faire décoller l’alerte à 1 ou 2 minutes ,en tant de guerre ou de conflit régional ,la marine place toujours 1 ou deux avions prêt à décoller avec pilotes aux ordres sur un des parking arrières du Charles pour les clemenceau et foch on le faisait déjà tout en bloquant l’ascenceur arrière ,mais pour ces PA ce n’étais pas très pratique ,sur le charles c’est beaucoup moins dur vu que des spots ont été prévu d’origines
    avec un porte avion de la taille des PA anglais beaucoup plus long que le charles on gagne encore de la place pour ces permanences d’ alertes
    la France on le sait a depuis la crise mis fin aux études concernant ce PA pour la loi de programmes ,il reste à voir ce que va devenir l’avenir concernant l’armée de l’air et l’aéronavale qui pourrait être fusionné pour armer et entretenir non plus des avions mais des drônes de combat (enfin des vrais drônes comme le Neuron et toutes ses varinates ,porte Bombe atomique ,porte bombe assaut ,et interception auto défense car l’avenir sera là aussi à l’interception par bouclier missiles !

    bien entendu ces deux porte avions futur ne serait pas des portes avions pour avions classiques mais des portes drônes sans pilotes ,le Charles restant le porte avions classique ,avec ces portes drônes la longueur du pont pourrait être revu à la baisse suivant la charge utile à faire décoller ,beaucoup moins de personnels pour armer ces PA donc là aussi gains d’argent pour les construire ,pourquoi ne pas justement au pire transformer les batiment de projection et de commandement dans ce sens en leur adjoingant une piste oblique plus petite mais destiner aux drônes à lappontage !le sytéme de brins d’arrêts serait bien moins compliqués que celui des PA normaux
    le futur drône NEURON de Dassault doit pouvoir servir à ce genre de test
    les porte avions style américains ou Anglais sont trop cher ,et bien que ce gouvernement socialiste soit enfin pragmatique mais ne diminue pas à long termes les capacités de notre défense comme ils le font à chaque fois qu’ils arrivent aux pouvoirs

    en 1936 ils ont gravement compromis les capacités de défense ça c’est conclu par le désastre de 1940
    en 4 éme république on a eu aussi les socialo ça c’est conclu par le départ d’indochine et d’algérie parce que les gouvernement suivant était mis sous le devoir de régler ce que les socialos avaient provoquer ,n’étais ce pas ce monssieur Mittérand ministresz de l’intérieur qui fit son show contre l’algérie restant française en favorisant la guerre au lieu du dialogue en algérie
    ensuite mittérand a vers 1981 grandement affaiblit nos forces conventionnels au profit du nucléaire qui entre nous est à peine crédible vu qu’on dépend encore des ricains dans certains domaines ,l’ile longue et le goulet de Brest est un traquenard prenable il suffit de placer quelque missiles où il faut et le goulet de Brest n’est plus opérable le port est bloqué et les sous marins aussi !de plus sur une grande distances au départ ils sont repérable ,la France doit construire quelque part ailleurs des cachettes beaucoup plus profondes pour ses sous marinsavec un accés par la terre creuser pour rejoindre les sous marins directement
    quest ce que c’est que 150 m par endroit dans le goulet de Brest
    ce n’est pas avec ce gouvernement que l’armée va faire sa modernisation pour faire face aux défit du 21 siecle vu que lorsque les socialos arrivent aux pouvoirs la première choses qu’ils font c’est démilitarisé la France ,et ensuite ils viennent pleurer que plus personne ne les écoute au niveau mondial ,on est plus rien avec cette politique ,
    donc i_l s’agit d’avoir des idées nouvelles pour être crédibles avec du matériel plus petit plus compact donc et en veillant à ce qu’ils soit moins cher
    exemple deux bateau type Tonnere batiment de porte hélico commandement et projections transformé en porte Drônes avec petite piste oblique ,
    escusez moi mais c’est faisable on avait transformer après la guerre des porte avion droit en porte avion à piste oblique
    leporte avion Arromanches par exemple en France en est une des illustrations
    donc c’est faisable
    si on en a la volonté
    les drônes étant par essences moins gros que des avions avec pilotes
    la France faute de pouvoir fabriquer un sister ship au CVharles de gaule doit s’orienter d’urgence vers ce types de bateau dans un premier temps
    ceci en obligeant les entreprises à ne pas s’écarter d’un budget précis ,
    on doit pouvoir accélérer notre rattrapage de retard sur les drônes
    pour l’instant Dassault développe le Neuron ,il n’a que deux ans à peine de retard sur le X 47 américain qui fait ses éssais de catapultage et de manoeuvrabilité sur PA ,
    le Rafle est obsoléte déjà il faut que les socialos le comprenne
    mauis j’ai peur que ce soit encore peine perdue ,on va se faire bouffer par une europe uincapable d’assurer sa propre défense à cause de pays qui sont incapable de décider de quoi que ce soit comme la belgique ,le luxembourg ,les pays bas et le furoncle anglais qui fait toujours chambre à part misant sur les états unis avant tout plutôt que réelement construire une europe de la défense

    on a une europe de brixcc et de broc ,ou le commandement est beaucoup trop flou pour des missions impossibles à cerner car chaque pays n’est jamais d’accord
    c’est l’europe

    Répondre
    • 5 mai 2014 à 23 h 22 min
      Permalink

      Wow un long monologue de démago de droite…apparement ! La politique n’a rien à faire ici…pas plus que le reste.. un 2PA Ok! mais avec quoi dessus? Vs etes pret a créer/remplacer d’autre flotilles? avec un rafale obsolete…demandez aux indiens… ou aux autres ( UK,Suisse etc ) Rafale toujours vainqueur .

      Répondre
  • 14 août 2013 à 14 h 51 min
    Permalink

    Je pense que si le ministre de la défense, le ministre de l’intérieur et le chef d’État ne peuvent pas aboutir au projet Pa2 fautes de moyens financiers, ils pourraient au moins faire des travaux de rénovations sur le Charles De Gaulle, sa coûterait surement moins chère. Mais le problème c’est que sa nous priverais de nôtre seul et unique porte-avion. Donc là il faut demander une surveillance permanente de nôtre pays avec des pays alliers. Apres se n’étais que mon idée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *