Hélicoptères pour l'Inde : les USA et l'Italie se retirent

Les constructeurs d’hélicoptères américain et italien se sont retirés d’un appel d’offres sur la livraison de 197 hélicoptères légers à l’armée indienne, a annoncé aujourd’hui le quotidien La Tribune.

L’américain Bell Helicopters et l’italien Augusta Westland Helicopters ont quitté la course pour le contrat de 600 millions de dollars permettant de livrer des hélicoptères légers à l’armée de terre indienne.

Selon le journal, ils ont motivé leur retrait par le « favoritisme » accordé par les organisateurs de l’appel d’offres au groupe franco-allemand Eurocopter.

De cette façon, seuls restent en lice Eurocopter et le groupe russe Kamov qui a proposé aux Indiens son Ka-226T, hélicoptère léger polyvalent modernisé (en photo).

L’Armée de terre indienne souhaite doubler d’ici 2020 le nombre de ses hélicoptères. Actuellement, elle est dotée de 250 appareils qui sont des Cheetah, des Chetak et des Advanced Light Helicopters, des appareils de production locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *