L’US Air Force réfléchit au chasseur de 6ème génération

Le centre chargé du développement des capacités et de la planification des systèmes aéronautiques de l’US Air Force (ACS) a lancé un appel aux entreprises pour fournir un concept d’avions tactiques de futur génération (Next Generation Tactical Aircraft). Son objectif est de fournir des avions de combat de 6ème génération à l’horizon 2030.

Cette demande d’information des capacités (CRFI) est ouverte à toutes les entreprises. Il n’y a aucun contrat à la clé mais le Next Gen TACAIR sera limitée aux entreprises des États-Unis ou celles qui intègrent le National Industrial Security Program Manuel (NISPOM) pour effectuer des travaux classés. Les réponses à cette CRFI sont attendues au plus tard le 17 décembre 2010. Ceux qui sont intéressés sont encouragés à soumettre des indications de coût si possible.

L’industrie aéronautique est aussi encouragée à répondre avec des informations non limitées par des droits de propriété des données. Mais si une information est considérée comme exclusive, alors la page de couverture et les pages contenant ces informations doivent être marqués en conséquence.

Le cahier des charges

Le cahier des charges stipule que la 6ème génération devra être à la fois offensive et défensive. Elle assurera une défense antimissile (IAMD) et un appui aérien rapproché (CAS). Elle pourra également assurer l’attaque électronique et possèdera des capacités de renseignement-surveillance-reconnaissance. Le futur système devra également contrer des adversaires conçus pour la guerre électronique, et intégrer des systèmes intégrés de défense aérienne, une détection passive, et des capacités de cyber-attaque.

Certains ont vu dans cette description un appel à la conception d’avions sans pilotes. Il est toutefois peu probable que l’US Air Force refonde sa force aérienne à partir de drones même si ces derniers occupent une part croissante sur les théâtres d’opération (Afghanistan, Golfe persique). Mais il est certain que les États-Unis s’investissent énormément dans le développement des drones de combat. Le programme J-UCAS et la sortie récente du Phantom Ray de Boeing sont des exemples. Pour autant, les drones sont loin d’égaler les avions de combat pilotés. Ils sont vulnérables aux brouillages électroniques et sont des cibles faciles pour des missiles sol-air. Les pilotes ont donc de beaux jours devant eux.

Source : US Air Force

2 pensées sur “L’US Air Force réfléchit au chasseur de 6ème génération

  • 2 décembre 2010 à 21 h 41 min
    Permalink

    Sera-t-il prévu qu’ils ne craignent pas la pluie ou l’humidité ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *