L’A330 MRTT en lice pour remporter l’appel d’offres en Inde

L’A330 MRTT d’EADS et l’IL-78 de Rosoboronexport s’affronteront une nouvelle fois pour remporter un contrat d’avions de ravitaillement en vol pour l’Inde. Boeing n’a pas présenté d’offre pour son KC-767, et a décidé de ne pas enchérir.

« Ce n’est qu’à l’issue de la compétition [américaine] opposant le KC-X à l’A330 que nous serons en mesure de déterminer pleinement notre capacité à participer aux futures compétitions internationales. », a déclaré Vivek Lall, vice-président de Boeing en Inde, le 20 janvier . La décision du Pentagone est attendue pour début 2011.

L’Indian Air Force (IAF)  exploite déjà des avions de transport russes Iliouchine 76, et 6 ou 7 avions ravitailleurs IL-78MK « Midas » achetés en 2003. Le pays souhaite à présent augmenter sa flotte d’avions de combat (MMRCA), et la nécessité d’augmenter le nombre de ravitailleurs grandit aussi. C’est pourquoi l’Inde envisage d’acheter 6 autres avions ravitailleurs, dans le but d’atteindre ses objectifs de modernisation.

Un IL-78 ravitaille un Su-30MKI.

En février 2006, l’IAF a lancé un appel d’offres pour moderniser sa flotte de ravitailleurs, d’avions radar AWACS, et d’avions de patrouille maritime. L’Inde a d’abord reçu des IL-76TD/A-50i Phalcon et des avions AWACS en provenance d’Israël. Le pays a ensuite commandé des MC-130J-30 Hercules auprès de Lockheed Martin pour ses forces spéciales et des avions Poseidon dérivés du Boeing 737-P-8i pour la patrouille maritime. Un projet est désormais en cours pour développer un avion AWACS de taille moyenne, et un appel d’offres sélectionnera un avion de patrouille maritime de taille similaire pour compléter le nouveau P-8is.

Malgré la place dominante de l’IL-76 au sein de l’IAF et un prix attractif (moins de 100 millions de dollars pour l’avion de base), la Russie n’est pas favorite.

L’Airbus A330 « Multi-Role Tanker/Transport » (MRTT), qui est déjà en lice pour l’appel d’offres des ravitailleurs KC-X aux États-Unis, serait sur le point de gagner 1 milliard d’euros avec l’Inde pour la vente de 6 avions ravitailleurs. Si c’est le cas, la flotte d’avions-citerne indiens serait portée à un groupe mixte de 12 avions, tandis que l’A330 MRTT pourrait également s’exporter en Australie, en Grande-Bretagne, en Inde, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

Le principal inconvénient de l’A330 est son absence de points communs avec la flotte existante de l’IAF, ce qui crée une charge supplémentaire pour l’entretien et les pièces de rechange. Mais ce n’est pas un obstacle rédhibitoire. Air India exploite déjà l’A330, et d’autres pays ont mis à profit l’expérience de leurs compagnies nationales pour les intégrer à leur forces militaires. L’Australie, par exemple, a embauché le fournisseur de maintenance de Quantas pour ses « KC-30B ».

Compte tenu des performances traditionnellement « pauvres » de la plateforme de maintenance russe, et les besoins de l’Inde pour déployer ses forces à l’étranger dans les prochaines années, la maintenance d’un AA30 serait sans doute bienvenue à l’IAF. L’A330 offrirait notamment des moteurs plus modernes, plus économes en carburant et un système avancé de ravitaillement.

Côté américain, si le Pentagone choisit l’A330 pour son appel d’offres, l’abandon du KC-767 dans l’US Air Force, poussera Boeing à fermer la ligne de production du 767, au profit du 777 et du 787. Le KC-767 devra alors quitter le Japon (4 AWACS, 4 KC-767), l’Italie (4 KC-767), et la Colombie (B-767 convertis MMTT).

New RFP – and it’s Russia vs. Airbus, again. (Jan 21/11) 

The IAF already operates Russian IL-76 transports, and 6 or 7 related IL-78MK “Midas” aerial tankers. As the Indian Air Force inducts high-value aircraft grows, however, the need for aerial refueling tankers grows along with them. That’s why India planned to buy another 6 aerial tankers, in order to meet its modernization objectives.

In February 2006, “India’s Air Force Looks to Enhance Its Reach With Upgrades & Force Multipliers” discussed the IAF’s interest in buying modern aerial tankers, AWACS radar planes, maritime patrol aircraft, and other long-range, high-value aircraft. India is receiving IL-76TD/A-50i Phalcon AWACS aircraft from Israel, and has ordered Lockheed Martin’s MC-130J-30 Hercules for its special forces and Boeing’s 737-derived P-8i Poseidon for maritime patrol. A project is underway to develop a mid-size AWACS aircraft, and a competition will select a similar-sized maritime patrol plane to complement the new P-8is. The aerial tankers were a key piece of this puzzle, as they enhance the capability of nearly every other aircraft in this set, along with India’s fighter fleet.

* Enter Airbus
* Contracts & Key Events

Enter Airbus
A330 MRTT
RAAF A330-MRTT concept
(click to view full)

Despite the IL-76 family’s strong position within the IAF, and an attractive price tag of well under $100 million for the base aircraft, reports from India indicated that Russia’s position as India’s top arms exporter was about to take another blow.

Airbus’ A330 Multi-Role Tanker/Transport (MRTT), which won the initial KC-X tanker competition in the USA, was reportedly about to win a EUR 1 billion order for 6 Indian aerial tankers. If so, India’s aerial tanker fleet would double to a mixed group of 12, while the A330 MRTT’s confirmed customer base would expand to include Australia, Britain, India, Saudi Arabia, and the UAE.

The A330’s biggest drawback is its lack of commonality with the IAF’s existing fleet, which creates additional burdens for maintenance and spares. On the other hand, that is not an insuperable barrier. Air India already operates the A330, and other buyers have leveraged their national airlines’ experience. Australia, for example, hired Quantas as its “KC-30B” maintenance provider. Given the historically poor performance of Russian suppliers, and India’s expectation that it would deploy its forces abroad more often in the coming years, that kind of maintenance arrangement was attractive to the IAF. The A330 would also offer them a more modern platform and engines, with good fuel economy and an advanced refueling system.

Contracts and Key Events
India Flag

Jan 20/11: Reports indicate that the EADS A330 MRTT will face off once again against Russia’s IL-78, for India’s aerial refueling contract. Boeing did not submit a KC-767 bid, and indeed made an active decision not to bid. Boeing DSS India VP Vivek Lall told reporters that:

“Only upon the outcome of the [American] KC-X competition will we be able to fully determine our ability to participate in future international competitions.”

Without a KC-767 order from the USAF, Boeing will close the 767 production line, in favor of putting resources into 777 and 787 production. If so, it would leave Japan (4 AWACS, 4 KC-767), Italy (4 KC-767), and Colombia (converted B-767 MMTT) as the only 767 military operators, alongside the large civilian fleets. See: DNA India | Flight International | RIA Novosti | Seattle Post-Intelligencer.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *